Accueil
À propos du site
Liste des sujets
Pages essentielles
Bibliographie
Aide
Commentaires
{forme correcte} Forme correcte
{forme fautive} Forme fautive
{exemple} Exemple

Terminologie et langues étrangères > Mots pouvant prêter à confusion

La présente page cherche à clarifier certains mots (ou groupes de mots, incluant des mots étrangers) qui peuvent être facilement confondus ou encore à attirer l'attention sur leur utilisation. Seuls les sens les plus pertinents au domaine de la musique, le cas échéant, sont traités. D'autres mots et expressions problématiques sont traités ailleurs.

à, au (suivi du nom d'un instrument) {Il vaut mieux éviter l'expression au piano ({forme fautive} avec Sviatoslav Richter au piano) lorsqu'il est question de musique de tradition savante de manière à éviter un rapprochement avec la musique de divertissement, domaine dans lequel il est courant de dire à la guitare, à la batterie. On ne dit pas non plus ({forme fautive} au chant.}

action, intrigue {Le mot action désigne l'ensemble des faits constituant une œuvre dramatique, alors que le mot intrigue fait référence aux incidents qui forment son nœud; {exemple} l'action se déroule en France à l'époque de la Révolution; l'intrigue de cet opéra est très complexe.}

air, aria, ayre {Le mot air s'utilise habituellement pour désigner une mélodie avec paroles ainsi que des genres musicaux comme l'air à boire, l'air de concert, l'air de cour, l'air de substitution et l'air sérieux; il désigne aussi un air d'opéra dans le sens général. Le mot aria (n.f.) correspond pour sa part à une composition pour voix et accompagnement faisant généralement partie d'un tout plus vaste et utilisant une forme précise, comme l'aria da capo. Le mot ayre est le nom donné à la chanson anglaise de la fin du XVIe siècle.}

album, disque {On utilise le mot album surtout pour parler d'un enregistrement de musique populaire, alors qu'on parle d'un disque pour un enregistrement de musique de tradition savante.}

ambitus, tessiture, registre {L'ambitus désigne l'ensemble des notes utilisées dans une mélodie ou une voix. La tessiture consiste dans la partie la plus systématiquement utilisée d'une partie vocale (donc la partie la plus confortable) par opposition à l'ambitus. Le registre correspond au groupe de notes caractéristiques d'une voix ou d'un instrument.}

appareil critique, apparat critique {Les deux expressions sont synonymes pour désigner les notes et variantes d'un texte.}

argument, intrigue, synopsis {Un argument est un exposé sommaire d'un sujet développé dans une pièce de théâtre ou un livre, alors que le mot intrigue désigne l'ensemble des événements qui forment le nœud d'une pièce de théâtre, d'un roman, d'un film ou d'un opéra. Le synopsis, pour sa part, est un récit très bref formant un schéma de scénario.}

audition {Une audition est une séance pendant laquelle on écoute une œuvre ou un artiste; {exemple} la première audition mondiale d'une œuvre. Le mot désigne aussi la séance d'essai donnée par un artiste en vue de se faire engager; {exemple} demander, passer une audition.}

balade, ballade, ballata {Le mot balade désigne l'action de se balader, alors qu'une ballade est un poème ou morceau de musique et une ballata une forme musicale courante en Italie de la fin du XIIIe siècle jusqu'au XVe siècle.}

bis, rappel {Le bis est le cri par lequel on demande la répétition de ce qu'on vient d'entendre; bisser veut dire faire répéter en criant bis et en applaudissant, ou (pour l'artiste) répéter à la demande du public. Le rappel désigne les applaudissements par lesquels on rappelle un musicien sur scène (angl. curtain call). Un bis se dit encore en anglais, Zugabe en allemand, et bis en italien. Les Anglais crient encore! et les Américains bravo!. Un groupe de pièces pour piano de Jean Françaix s'intitule Cinq « bis » (1955).}

cadence, cadenza {On utilise en français le mot cadence pour désigner, entre autres, une ponctuation du discours musical et un passage improvisé ou en style improvisatoire inséré dans un concerto. C'est en anglais que s'emploie dans ce dernier sens le mot italien cadenza, souvent utilisé dans les partitions; certains préférent d'ailleurs utiliser en français le mot italien dans ce sens. Le mot s'emploie aussi, mais au sens populaire, pour parler d'un mouvement régulier ({exemple} marcher en cadence).}

canon, canonique, canoniquement {Les mots canon et canonique, en plus de leurs acceptions techniques habituelles (écriture en canon, procédé canonique), sont maintenant souvent utilisés dans les ouvrages récents, particulièrement en anglais, pour désigner l'ensemble des œuvres essentielles consacrées par les autorités du domaine, et que tout auditeur se doit de connaître; {exemple} les œuvres formant le canon, les œuvres canoniques. On ne peut cependant utiliser l'adverbe canoniquement pour faire référence à l'utilisation de la technique du canon; {forme fautive} traiter un passage canoniquement, {forme correcte} traiter un passage en canon.}

canteur, chanteur {En cantologie, le canteur désigne l'équivalent du narrateur dans un roman.}

chœur, choral, chorale, chorus

Mot Explication
chœur Ensemble de voix (angl. chorus, all. Chor); {exemple} chœur de femmes, d'hommes (plus rarement chœur de voix de femmes, de voix d'hommes)

Pièce, souvent contenue dans une œuvre plus vaste, écrite pour un ensemble de voix (angl. chorus, all. Chor)

Partie d'une église où est placé le clergé (angl. choir, all. Chor)

Rang de cordes actionnées simultanément sur certains instruments à clavier et à cordes pincées (angl. course, all. Chor, Saitenchor)

choral, chorale (adj.) Qui se rapporte au chœur; {exemple} chant choral, ensemble choral, formation chorale, musique chorale

Œuvre mettant en scène de nombreux personnages aux destins liés; {exemple} film, roman choral {acception apparue dans le Petit Robert 2015 (ou peut-être 2014)}
choral (n.m.) Chant religieux de l'église luthérienne (angl. chorale, all. Choral)

Pièce pour orgue basée sur un tel chant; {exemple} chorals de Bach

chorale (n.f.) Groupe de personnes qui exécute des œuvres vocales (angl. choir, choral society, all. Chor, Gesangverein); synonyme de chœur. On ne dira cependant pas que Beethoven a ajouté la {forme fautive} chorale à l'orchestre dans sa Symphonie no 9, mais bien le {forme correcte} chœur.
chorus Partie principale d'un thème en jazz donnant lieu à des variations

cistre, sistre {Le cistre (angl. cittern) est un instrument ancien à cordes pincées des XVIe et XVIIe siècles, alors que le sistre (angl. sistrum) est un instrument à percussion, plus particulièrement de l'Égypte antique.}

cithare, sitar {La cithare (fém.; aujourd'hui appelée lyre) est un instrument à cordes de forme trapézoïdale avec une table plate, alors que le sitar (masc.) est un instrument à cordes pincées utilisé dans la musique de l'Inde.}

clavier {L'utilisation du mot clavier, et par extension de claviériste, devrait être limitée à la musique de divertissement pour désigner la personne qui joue du piano, de l'orgue (électronique) ou du synthétiseur. De plus, il est préférable de ne pas utiliser claviériste dans un contexte de musique de tradition savante pour désigner au moyen d'un même mot deux groupes ou plus parmi les pianistes, les clavecinistes et les organistes.}

climax, nadir {Le mot climax, que l'on peut aussi remplacer par sommet, désigne le point le plus élevé d'une ligne mélodique. Le mot nadir (point de la sphère céleste opposé au zénith), peu ou pas usité en musique, pourrait servir d'antonyme pour désigner le point le plus bas d'une mélodie.}

concertina, concertino {Le concertina est un accordéon de forme hexagonale, alors que le concertino désigne le groupe d'instruments qui s'oppose au ripieno dans un concerto grosso ou encore un concerto de petites dimensions.}

contratenor, contre-ténor, fausset, falsetto {voir la rubrique « Registres des voix » pour un traitement détaillé}

coupe, coupure {On utilise le mot coupure (et non {forme fautive} coupe) pour désigner un passage que l'on retranche d'une œuvre, que ce soit à la suggestion du compositeur ou non. On doit garder à l'esprit que l'expression faire les coupures est ambiguë, puisqu'elle peut vouloir dire que l'on joue les passages pouvant être omis ou bien que l'on ne joue pas ces mêmes passages.}

décrire, décrier {Le verbe décrire s'utilise dans le sens de faire une description; il ne faut pas le confondre avec le verbe décrier, qui signifie déprécier avec force. On peut écrire : {forme correcte} Je décrirai comment s'imbriquent les thèmes, mais pas {forme fautive} je décrierai...}

dédier, dédicacer {Le verbe dédier, au sens figuré, veut dire « mettre une œuvre sous le patronage de quelqu'un au moyen d'une inscription », et le verbe dédicacer signifie « dédier en inscrivant une dédicace »; il s'agit donc de quasi-synonymes. On pourra donc dire que Sorabji a dédié ou dédicacé sa Sonata seconda à Busoni; cependant, on dira qu'il lui a remis un {forme correcte} exemplaire dédicacé, et non {forme fautive} un exemplaire dédié.}

degré, intervalle {Il faut éviter de confondre un degré et le nom qui désigne un intervalle. Ainsi, un sujet de fugue commence sur le cinquième degré ou sur la dominante et non sur la quinte. Dans la gamme de do majeur, la note mi est le troisième degré ou la médiante, et non pas la tierce.}

diferencia, differentia {Une diferencia est une variation dans la musique instrumentale espagnole du XVIe siècle, alors que la différentia désigne l'une des cadences finales des tons de psaumes.}

disque(s) compact(s) {Il est aujourd'hui inutile de préciser disque compact puisque tous les disques sont de ce type. L'enregistrement sur disque compact a perdu le prestige qu'il possédait à l'époque où il coexistait avec l'enregistrement sur disque vinyle.}

distribution, instrumentation {La distribution d'un opéra désigne l'ensemble des chanteurs, alors que l'instrumentation consiste à confier une phrase musicale donnée à un instrument.}

dodécaphonisme (dodécaphonique), sérialisme (sériel) {Il semble souhaitable de limiter l'utilisation du mot dodécaphonisme à la technique de composition faisant appel à une série de 12 sons et de réserver le mot sérialisme à la technique qui applique le principe de la série (pas nécessairement de 12 sons) non seulement aux hauteurs mais aussi à d'autres paramètres.}

doigt {Lorsqu'il est question de doigtés, on utilise le mot pouce pour désigner ce doigt et les chiffres 2 à 5 pour les autres doigts, et non les mots index, majeur, annulaire et auriculaire. Ainsi, une mélodie n'est pas confiée {forme fautive} à l'auriculaire mais {forme correcte} au cinquième doigt.}

duo {Une œuvre écrite p. ex. pour deux pianistes s'appelle un duo de piano, et les interprètes de ce type d'œuvre forment non pas un {forme fautive} duo pianistique mais un {forme correcte} duo de pianistes. Pour clarifier le type d'œuvre jouée, on dit généralement que deux artistes jouent non pas un {forme fautive} duo, mais une œuvre pour piano à quatre mains ou une œuvre pour deux pianos (à quatre mains).}

duo, trio, quatuor, quintette, sextuor, septuor, octuor, nonet, dixtuor {Le français dispose de termes pour décrire des formations de chambre jusqu'à dix instruments (l'anglais jusqu'à neuf; nonet). Un trio à cordes se compose d'un violon, d'un alto et d'un violoncelle ou encore de deux violons et d'un violoncelle; un trio avec piano (angl. piano trio) comprend un violon, un violoncelle et un piano. Un quatuor pour piano et cordes se compose habituellement d'un violon, d'un alto, d'un violoncelle et d'un piano. Un quatuor avec piano, comme un quintette pour piano et cordes (angl. piano quintet), est un quatuor à cordes plus un piano.}

échelle, gamme {On appelle échelle l'ensemble des sons composant un système mélodique et gamme l'agencement de sons compris à l'intérieur d'une octave.}

électroacoustique, électronique, acousmatique {On utilise l'expression musique électroacoustique pour parler d'une musique conçue, réalisée et exécutée au moyen d'appareils électroniques (musique électronique) et pouvant aussi faire appel à des sons concrets. Le terme acousmatique désigne une musique enregistrée et destinée à être entendue uniquement à travers des haut-parleurs.}

élève, étudiant, disciple {Un élève est une personne qui étudie un instrument ou une matière avec un maître, souvent dans un contexte de cours privés; {exemple} Kurt Weill a été un élève de Ferruccio Busoni. Le mot étudiant désigne une personne inscrite dans un établissement d'enseignement supérieur; {exemple} Alors qu'il était étudiant à la Hochschule für Musik de Berlin, Weill suivait les cours de composition de Engelbert Humperdinck. Un disciple, pour sa part, peut être une personne qui travaille avec un maître généralement prestigieux, mais aussi être simplement quelqu'un qui épouse ses idéaux et gravite dans son entourage, subissant ainsi son influence. {exemple} C'est Philipp Jarnach, l'un des principaux disciples de Busoni, qui a complété l'opéra Doktor Faust.}

exécution, interprétation {Le mot exécution fait référence à la présentation d'une œuvre, mais sans la connotation qualitative que revêt interprétation. Le compositeur demande que les pupitres de violons soient placés de part et d'autre du chef lors {forme correcte} de l'exécution (et non {forme fautive} de l'interprétation). }

extrait, morceau, mouvement, œuvre, pièce {Un morceau désigne habituellement un extrait complet en lui-même d'une œuvre. On parle de mouvement dans le cas d'une œuvre comme une sonate ou un concerto. Un morceau est généralement assez court, comme d'ailleurs une pièce. Il faut prendre garde lorsqu'on utilise le mot pièce de ne pas réduire l'importance (quantitative ou qualitative) de ce dont on parle. On dira p. ex. {forme correcte} un extrait de la Passion selon saint Mathieu de Bach, et non {forme fautive} une pièce.}

grand, célèbre {La prudence s'impose lorsqu'on veut qualifier un musicien de grand ou de célèbre, alors qu'il peut s'agir en fait simplement d'une personne bien connue ou qui se produit en public.}

idiomatique {L'adjectif idiomatique désigne un type d'écriture qui est en accord avec le caractère d'un instrument et en exploite les possibilités. Parmi les adjectifs dérivés de noms d'instruments, seuls organistique, pianistique et violonistique semblent courants.}

intégrale {Le mot féminin intégrale désigne l'enregistrement complet des œuvres d'un compositeur ou encore ou d'un groupe de ses œuvres. Pour désigner une version qui établit un standard d'excellence, on parlera d'une {forme correcte}intégrale de référence et non d'une {forme fautive} intégrale référentielle.}

jazzique {L'adjectif jazzique n'est pas encore attesté par les dictionnaires mais se rencontre de plus en plus dans des expressions comme au sens jazzique, culture jazzique, héritage jazzique, musique jazzique, paysage jazzique, univers jazzique, etc., dans le sens de appartenant au jazz, de jazz, relatif au jazz, etc.}

lauréat, récipiendaire {Un lauréat est une personne qui remporte un prix lors d'un concours, alors qu'un récipiendaire est une personne à qui l'on remet une décoration ou un diplôme universitaire.}

levé, levée {Le levé, ou temps levé, désigne le dernier temps d'une mesure, soit celui où on élève la main pour préparer le temps frappé de la mesure suivante. La levée correspond à l'anacrouse, soit la ou les notes qui précèdent le premier temps d'une section.}

livret, libretto, librettiste {On utilise le mot librettiste, dérivé de l'italien libretto, pour désigner la personne qui écrit le livret d'un opéra.}

loure, louré {La loure est un type de musette ou encore une danse du baroque tardif, alors que le louré est un mode d'attaque sur les instruments à cordes.}

lutherie {Le mot lutherie désigne l'art, le commerce du luthier ou encore l'ensemble des instruments à cordes fabriqués par cet artisan. Il est préférable de ne pas l'utiliser pour faire référence à l'ensemble des instruments (pas nécessairement à cordes) utilisés par les compositeurs à un moment donné; {forme fautive} la lutherie contemporaine.}

lutrin, pupitre {Le lutrin (angl. lectern, all. Pult) est un pupitre sur un pied servant à supporter un livre de grande taille, comme c'est le cas dans les églises. Le pupitre (angl. music desk, all. Pult) est le support léger sur lequel les musiciens déposent leur partition; le mot désigne aussi le groupe de musiciens jouant d'un même instrument ou des choristes chantant la même voix; {exemple} le pupitre des violoncelles, le pupitre des basses, faire une répétition par pupitre, devenir chef de pupitre. L'expression allemande am Pult veut dire à la tête d'un orchestre en parlant d'un chef d'orchestre.}

matinée {Dans le langage de la vie mondaine au XIXe siècle, le mot matinée désignait l'après-midi (par opposition à la soirée; c'est pourquoi on parle d'un matinée dans le cas d'une représentation donnée en après-midi.}

médium {Le mot médium, qui, dans la langue courante, désigne une personne qui communique avec les esprits, fait référence en musique au registre moyen d'une voix.}

mettre en musique, mise en musique {L'expression mettre en musique veut dire écrire la partie musicale destinée à supporter un texte. Les noms et verbes correspondants en anglais et en allemand sont setting et to set d'une part, et Vertonung et vertonen d'autre part.}

motif, thème, groupe thématique {Un motif désigne une unité musicale (groupe de notes, enchaînement d'accords) qui est reprise, alors que le thème est un élément mélodique formant une unité autonome. On ne parle donc pas du motif de l'Ode à la joie, mais bien du thème. Dans l'analyse d'œuvres telles que sonates et symphonies, il est généralement préférable de parler de groupe thématique plutôt que de thème, puisque qu'une section située dans une région tonale donnée comprend souvent plus d'un élément.}

musicologue, musicographe, critique musical, mélomane

Mot Explication
musicologue Personne qui a fait des études avancées en musique, et plus précisément en musicologie (au minimum une maîtrise et plus souvent un doctorat) et qui mène des recherches poussées sur des sujets relatifs à la musique et à son histoire, généralement dans un contexte universitaire, et ce, en utilisant de nombreuses sources primaires et secondaires, le plus souvent en plusieurs langues. Ses recherches font appel au besoin à des techniques d'analyse permettant de parler de musique en termes musicaux et donnent lieu à des publications documentées et présentées selon les règles de l'art et faisant habituellement l'objet d'une révision par les pairs.
musicographe (angl. writer on music, music writer; all. Musikschriftsteller) Personne qui écrit des textes d'une nature descriptive et discursive visant généralement un public souvent cultivé mais non spécialisé; son activité en est donc une de vulgarisation. L'expression {forme fautive} écrivain musical est un calque de l'anglais music writer et devrait être considéré comme un anglicisme inapproprié.
critique musical Personne qui porte des jugements critiques, généralement dans des journaux et des revues, sur l'actualité musicale, les concerts et les disques.
mélomane Personne passionnée de musique.

notable, notoire {L'adjectif notable signifie « digne d'être noté », alors que notoire veut dire « qui est bien connu ».}

œuvre, ouvrage, livre {Le mot ouvrage ne désigne habituellement pas une œuvre musicale, mais un texte scientifique ou littéraire; {exemple} il a publié un ouvrage fondamental sur la question.} 

à l'origine, original, originel, originairement, originalement, originellement

Mot Explication
à l'origine, originairement (adv.) Initialement; {exemple} jouer au piano une œuvre écrite à l'origine pour orgue
original (n.m.) Première rédaction d'un texte; {exemple} mettre en sécurité l'original et utiliser une copie

Texte dans la langue utilisée par l'auteur (langue d'origine); {exemple} chanter les mélodies de Rachmaninov dans l'original

original (adj.) Qui provient de l'auteur et sert de base à des adaptations; {exemple} jouer la version originale et non la version tardive simplifée

Unique, inédit; {exemple} un schéma formel original, une musique originale écrite par X

Bizarre, excentrique; {exemple} Un pianiste au comportement original

Impropriété au sens de originellement; {forme fautive} fonction originale d'une pièce destinée au culte mais aujourd'hui présentée dans un autre contexte, {forme correcte} fonction première, fonction initiale.

originel (adj.) Qui vient de l'origine; {exemple} Jouer la version originelle d'une œuvre plutôt que la révision tardive. Bien que le terme soit correct, il semble préférable d'utiliser original pour éviter de suggérer le sens religieux de péché originel.
originalement (adv.) D'une façon originale; {exemple} Hier soir, la violoncelliste était vêtue aussi originalement que lors de son dernier concert. Le mot ne correspond pas à l'anglais originally, qui se traduit par à l'origine, initialement, originairement, originellement; une œuvre n'a donc pas été {forme fautive} écrite originalement pour orgue et par la suite transcrite pour piano, mais {forme correcte} écrite à l'origine pour orgue.
originellement (adv.) Dès l'origine, initialement; {exemple} un ouvrage originellement paru chez un petit éditeur

ouverture, prélude {Il faut éviter de confondre les mots ouverture et prélude, qui décrivent les morceaux symphoniques placés au début des opéras ou des divers actes. On parlera p. ex. de l'ouverture (Ouvertüre) de Tannhäuser et du prélude (Vorspiel) de Tristan und Isolde de Wagner. On peut aussi trouver le mot introduction.}

partie {On évitera de parler p. ex. de partie de (la) main gauche ou de partie en clé de sol pour désigner une partie confiée à une voix donnée dans une œuvre contrapuntique. Il est préférable d'identifier la voix avec précision plutôt que de se baser sur ce qui peut être un accident de notation ou une façon de diviser les voix dans une réduction.}

partition, particelle (angl. short score) {Une partition correspond à l'ensemble des parties vocales et instrumentales composant une œuvre, alors qu'une particelle consiste en une notation abrégée d'une œuvre sur trois ou quatre portées, avec indications sommaires d'orchestration, comme étape préliminaire à la réalisation d'une partition.}

pédale, pedal point, point d'orgue, Orgelpunkt, fermata {Le mot pédale désigne une note tenue (généralement) dans le registre grave (angl. pedal point, all. Orgelpunkt). Le point d'orgue est la prolongation à volonté d'une note (angl. fermata, all. Fermate (et non Orgelpunkt). Dans le style choral, il sert à indiquer la fin de la phrase sans nécessairement allonger la durée de la note affectée par ce signe.}

période, phrase {La période, qui compte normalement huit mesures, se compose de deux phrases (antécédent et conséquent) et se termine par une cadence parfaite, alors que la phrase est l'une des deux unités qui composent la période. Vincent d'Indy fait une utilisation inversée des termes.}

philharmonie, philharmonique, symphonique {Le nom philharmonie désigne une société philharmonique locale, alors que l'adjectif philharmonique se dit d'une société d'amateurs de musique, de certaines formations locales et de certains grands orchestres de musique classique; {exemple} un chœur philharmonique. On ne doit pas utiliser l'adjectif comme un nom (avec ou sans majuscule), qu'il soit singulier ou pluriel; {forme fautive} les Philharmoniques de Berlin et de Londres. Il est préférable de dire {forme correcte} les orchestres philharmoniques de Berlin et de Londres. L'adjectif symphonique fait référence à une grande variété instrumentale et à de nombreux exécutants.

pianisme {Le mot pianisme est de plus en plus utilisé en français pour jeu pianistique, style (d'exécution) pianistique, pratique pianistique, façon de jouer le piano, école de piano, etc. Il semble préférable d'utiliser une expression décrivant avec précision ce dont on veut parler plutôt que d'avoir recours à un terme pour le moins ambigu, et ce, d'autant plus que le suffixe isme sert surtout à former des mots désignant une doctrine. Le mot anglais pianism est cependant attesté depuis 1844 (Oxford English Dictionary, 2e éd.) pour décrire l'art du jeu au piano, plus particulièrement du point de vue technique, ou encore l'art de composer pour le piano, plus spécialement l'habileté ou le style propre à un compositeur. On le trouve dans 65 articles dans le New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e éd.}

pianistique {Le mot pianistique veut dire relatif au piano ou fait pour le piano, c'est-à-dire qui met en valeur ses qualités; {exemple} l'écriture très pianistique de Liszt. L'adjectif ne s'utilise pas dans le sens de pour piano; {forme correcte} l'œuvre pour piano de Chopin, {forme fautive} l'œuvre pianistique de Chopin; {forme correcte} une partition de piano, {forme fautive} une partition pianistique.}

plan {L'expression au plan de est critiquée, et on devrait dire sur le plan de. Cependant, dans un contexte d'analyse, on écrit à l'avant-plan, au plan moyen et à l'arrière-plan.}

prestation {Une prestation, pour désigner ce qu'un artiste offre au public en se produisant, est un emploi critiqué, car le mot appartient avant tout au vocabulaire économique pour désigner la fourniture d'un service contre paiement; il peut aussi désigner l'action de prêter serment. Le mot semble cependant s'être implanté avec une telle force qu'il pourrait bien finir par être accepté. On pourra toutefois préférer la prudence et dire qu'un soliste {forme correcte} a donné un magnifique récital ou joué d'une façon remarquable plutôt qu'il {forme fautive} a offert une magnifique prestation; qu'on l'entend souvent sur les ondes, qu'il se produit souvent à la radio ou qu'il est bien connu des auditeurs plutôt que {forme fautive} ses prestations sont souvent diffusées à la radio; qu'il a joué plusieurs pièces courtes {forme correcte} lors de son récital plutôt que {forme fautive} lors de sa prestation; qu'on l'entendra {forme correcte} en concert plutôt que {forme fautive} en prestation. Le mot ne devrait toutefois pas servir de substitut à l'anglicisme {forme fautive} performance.}

prodige {Le mot prodige, qui désigne une personne douée d'un talent hors du commun, devrait être réservé aux enfants prodiges. Il n'est pas approprié pour parler d'un artiste en carrière depuis des années, même dans le cas de quelqu'un qui a été un enfant prodige. On pourra dire {forme correcte} « Le prodige Erich Wolfgang Korngold a joué pour Mahler sa cantate Gold à l'âge de 13 ans », mais pas {forme fautive} « Le prodige Yo-Yo Ma s'est produit dans des contextes autres que le concert traditionnel ». Il ne faut pas confondre prodige avec prodigue, qui veut dire dépensier, mot qui s'utilise aussi dans la locution enfant prodigue, désignant celui qui revient au foyer après une longue absence.}

professeur, enseignant {Alors qu'un professeur enseigne aux degrés supérieurs, un enseignant exerce son activité dans des écoles élémentaires et secondaires, du moins au Québec.}

programmatique {L'adjectif programmatique n'est pas attesté mais semble parfaitement approprié pour parler de l'utilisation d'un programme dans une œuvre musicale; {exemple} titre, chanson, caractère programmatique.}

progressif, progressiste {Le mot progressif s'utilise pour décrire le style de certains types de musique jazz, populaire et country, alors que progressiste peut désigner une personne dont le style d'écriture est à l'opposé du conservatisme.}

quatuor, quartette {Un quatuor désigne une œuvre pour quatre instruments ou l'ensemble de musiciens qui la joue, alors qu'un quartette est un ensemble de quatre musiciens de jazz. Sur le même modèle, on peut former les mots quintette, sextette, septette, octette et nonette.}

quodlibet, quolibet {Un quodlibet est un morceau faisant appel à des citations de chansons utilisées simultanément ou successivement, alors qu'un quolibet est une raillerie malveillante.}

récapitulation, réexposition {Dans l'analyse d'œuvres en forme sonate, il est préférable de parler de récapitulation plutôt que de réexposition, mot pouvant suggérer que les éléments présentés dans l'exposition sont repris de façon identique, ce qui n'est souvent pas le cas.}

renaissance {La prudence s'impose avant de parler de la renaissance de l'œuvre d'un compositeur si l'on se base uniquement sur quelques exécutions ou publications isolées qui ne touchent qu'un nombre restreint de spécialistes.}

répétition, répétition générale {La répétition générale (angl. dress rehearsal ou general rehearsal; all. Generalprobe) diffère de la simple répétition en ce sens qu'elle se déroule devant un public choisi. Le mot allemand Sitzprobe, qui est aussi utilisé dans les pays de langue anglaise, désigne une répétition où les chanteurs travaillent assis avec le chef d'orchestre et consacrent leur attention uniquement aux problèmes musicaux.}

reprise, récurrence {Une reprise désigne une répétition exacte ou variée d'une partie d'une œuvre, alors qu'une récurrence consiste dans le retour d'un segment après un passage différent. Ce dernier mot est parfois utilisé, à tort, pour désigner la rétrogradation d'une série dodécaphonique.}

rôle-titre {Le mot rôle-titre possède les synonymes ou sens très rapprochés : héros/héroïne, personnage principal, protagoniste; on ne dit cependant pas {forme fautive} personnage titulaire.}

rondo, rondeau {Il est préférable de conserver l'orthographe italienne rondo pour désigner la forme à reprises de la période classique et d'utiliser la forme française rondeau lorsqu'il est question du poème à forme fixe du Moyen Âge.}

scaligère {L'adjectif scaligère, qui vient de l'italien scaligero (l'accent est sur la deuxième syllabe), est parfois utilisé pour signifier relatif à la Scala (de Milan). Ainsi, on pourrait parler de la saison scaligère, comme un locuteur italien dirait stagione scaligera.}

scène {Un artiste fait une {forme correcte} entrée en scène et non une {forme fautive} entrée sur scène.}

second {Le mot second s'utilise lorsqu'il n'y a que deux éléments, et deuxième lorsqu'il y en a plus que deux; on parle donc des seconds violons mais du deuxième des cinq mouvements d'une œuvre.}

séquence, marche harmonique ou marche d'harmonie {Le mot séquence, qui désigne principalement un type de musique liturgique monodique, est souvent utilisé (mais contesté) dans le sens de répétition d'une phrase mélodique ou d'une progression harmonique sur différents degrés.}

solfège, formation auditive, formation de l'oreille {Bien que le mot solfège désigne l'exécution de gammes et d'intervalles en utilisant des syllabes de solmisation, il fait généralement référence à l'étude des éléments de base de la musique et de sa notation; la formation auditive ou formation de l'oreille (angl. ear training, all. Gehörbildung), pour sa part, est une discipline visant à développer la perception musicale au moyen d'exercices de dictée.}

soliste {On dira que le violon joue souvent à l'orchestre un {forme correcte} rôle de soliste et non un {forme fautive} rôle soliste.}

solo, seul(e) {L'usage est très partagé dans le choix de l'adjectif à utiliser pour préciser qu'un instrument joue seul; on parle plus souvent d'une sonate pour violon seul que pour violon solo. On dira cependant solo de violon pour désigner un passage joué par le violon seul et violon solo pour identifier le chef de pupitre dans un orchestre.}

son, ton {Si le mot ton, dans le sens d'intervalle de deux demi-tons, se dit tone en anglais et Ton en allemand, le mot son se traduit par tone en anglais et par Ton en allemand.}

temps, mesure, rythme {Le mot temps (angl. beat) désigne la pulsation servant à diviser le temps de façon régulière, alors que la mesure (US meter, GB metre) consiste dans l'organisation hiérarchique des temps en groupes. Le rythme (angl. rhythm, all. Rhythmus), pour sa part, est une succession de durées.}

ton, tonalité {C'est à tort que le mot ton est utilisé comme synonyme de tonalité. L'un désigne un intervalle de seconde majeure, alors que l'autre se compose d'un ton (p. ex. ) et d'un mode (p. ex. mineur). Le mot ton a toutefois été immortalisé dans certains titres comme les Douze études dans tous les tons mineurs, op. 39, de Charles Valentin Alkan.}

touché, toucher {Le mot touché s'emploie entre autres dans une expression comme {exemple} être touché par une interprétation. Pour parler de la manière dont un pianiste appuie sur les touches de l'instrument et de la qualité du son qui est produit, on utilise le mot toucher, alors utilisé comme substantif.}

Accueil | À propos du site | Pages essentielles | Bibliographie | Aide
Plan du site | Liste alphabétique des fichiers | Modifications récentes et nouvelles
Commentaires | Au sujet de l'auteur

Prix pour la promotion d'une langue de qualité dans l'enseignement collégial et universitaire
Gala des Mérites du français 2003 de l'Office québécois de la langue française

Le GDRM décline toute responsabilité quant à la validité et à la pérennité des liens Internet fournis
ainsi qu’à l’exactitude et au caractère des données qu'ils renferment.

Date de dernière modification : 2019-08-26
© Marc-André Roberge 2019
Guide des difficultés de rédaction en musique (GDRM)
Faculté de musique, Université Laval, Québec