Accueil
À propos du site
Liste des sujets
Pages essentielles
Bibliographie
Aide
Commentaires
{forme correcte} Forme correcte
{forme fautive} Forme fautive
{exemple} Exemple

Terminologie et langues étrangères > Présence ou absence du trait d'union

Voir la section intitulée « Orthographe recommandée » au début de la page
Terminologie et langues étrangères > Termes présentant des difficultés orthographiques.

La présente page fournit une liste de mots qui peuvent ou ne pas prendre un trait d'union lorsqu'ils sont composés.

Mots avec préfixes

Les mots avec préfixes s'écrivent généralement sans trait d'union sauf lorsqu'il y a rencontre de voyelles entre la fin du préfixe et le mot qui lui est joint; {exemple} micro-intervalle. Les mots avec trait d'union apparaissent ici en italique.

Préfixe Exemples
anti antiwagnérien (angl. anti-Wagnerian)
archi archiluth
audio audiovisuel
auto autoédition, autoportait {Les mots composés avec auto- s'écrivent sans trait d'union à moins que le deuxième élément ne commence par i. Ils s'écrivent avec un trait d'union lorsque le préfixe fait référence à une automobile.}
contra contrafactum, contrafacture, contratenor
contre contrebasse, contrebasson, contre-chant, contre-culture, contredanse, contre-exposition, contre-performance, contrepoint, contre-réforme, contresujet ou contre-sujet, contretemps, contre-ténor ou contreténor {Il est difficile de voir une logique dans la graphie choisie par les dictionnaires pour les mots utilisant le préfixe contre.}
demi demi-cadence, demi-pause, demi-soupir, demi-ton
électro électroacoustique (angl. electro-acoustic)
extra extramusical, extramusicaux
hepta heptatonique
hexa hexacorde
homo homophonie, homophonique, homorythmie, homorythmique
hyper hyperéolien, etc.
hypo hypoéolien, etc.
in inharmonique
méta métamusique
micro micro-informatique, micro-intervalle, microsillon, microtonalité, micropolyphonie
mini minidisque, mini-ordinateur
mono monocorde, monosyllabique, monothématique, monotone
multi multiculturel, multimédia, (sons) multiphoniques
néo néoclassique, néoclassicisme, néogallican, néogothique, néo-impressionnisme, néotonal, néotonalité {Les mots commençant par néo s'écrivaient autrefois avec un trait d'union; c'est pourquoi les formes {forme fautive} néo-classique et {forme fautive} néo-classicisme sont fréquentes dans la littérature.}
non non rétrogradable (angl. non-retrogradable)
omni omnitonique, omni-intervallique
pan pantonal
para paraphrase
penta pentatonique, pentatonisme
poly polychoral, polychorale, polymétrie, polymétrique, polyphonie, polyphonique, polyrythmie, polyrythmique, polystylisme, polytextualité, polytextuel, polythématique, polythématisme, polytonal, polytonalité
post postimpressionnisme (angl. Post-Impressionism), postlude, postmoderne, postmodernisme, postromantique, postromantisme, post-scriptum, postwebernisme
pré préclassique, préclassicisme, prévente (de billets)
pro prowagnérien
pseudo pseudo-baroque, pseudo-romantique, etc.
radio radiodiffusion
semi semi-brève, semi-fuse, semi-minime {La version anglaise des mots ne prend pas de trait d'union.}
sous sous-dominante, sous-tonique, sous-titre {mais voir surtitre}
sur surtitre
sus sus-dominante
télé télé-enseignement
ultra ultrachromatique, ultrachromatisme, ultracomplexe, ultracomplexité, ultramoderne, ultramodernisme
vidéo vidéocassette

Juxtapositions

Certains mots s'écrivent d'un seul trait, alors que d'autres prennent le trait d'union ou l'espace. Les mots formés avec contra, contre et électro sont répertoriés dans le tableau précédent. Les mots qui peuvent s'écrire avec ou sans trait d'union voient celui-ci écrit entre parenthèses.

On pourra consulter avec profit la page Généralités sur le nom épithète de l'Office québécois de la langue française.

double bémol
double dièse
extrême aigu, extrême grave
grand opéra
grand-messe
negro-spiritual
opéra bouffe {ne pas confondre avec opera buffa}
opéra semiseria
opéra seria {ital. opera seria}
Opéra Comique, Théâtre Musical Populaire {nom du théâtre lyrique parisien où l'on présente des opéras-comiques; s'écrit sans trait d'union}
opéra-comique
rôle-titre {On écrit cependant {forme correcte} page de titre et non {forme fautive} page-titre ou {forme fautive} page titre.}
sainte Église
Saint Empire (romain germanique)
Saint-Esprit
Saint-Office
Saint-Père (le pape)
saint-simonien(s), saint-simonisme {Le nom du réformateur social n'est pas saint Simon mais Claude Henri de Rouvroy, comte de Saint-Simon (1760-1825).}
saint-synode
sainte Bible
sainte Famille
sainte messe
Sainte Vierge
Semaine sainte
Terre sainte
Vendredi saint

Noms épithètes

Le nom épithète est un nom qui en caractérise un autre comme un adjectif. Certains sont dits « en apport de qualification », d'autres « en apport de complémentation »; voir à ce sujet la page Généralités sur le nom épithète de l'Office québécois de la langue française.

L'usage du trait d'union est problématique, car les formes avec et sans trait d'union d'une même expression se côtoient souvent jusqu'à ce qu'elle soit lexicalisée, c'est-à-dire perçue comme formant une unité, donc un mot composé. Si une expression comme comédie-ballet, qui est vue comme un tout, s'écrit toujours avec le trait d'union, on pourra hésiter pour d'autres comme pianiste répétiteur. En cas de doute, il importe de choisir une forme et de s'y tenir à l'intérieur d'un même texte.

accord-pédale
album(-)hommage, album(-)souvenir
auteur-compositeur-interprète
bal-musette
baryton-basse {angl. bass-baritone}
basse danse
basse-taille
chanson(-)souvenir, chanson(-)thème
comédie-ballet
concert-bénéfice
concert grand public
concert midi
film-opéra
forme sonate {{forme fautive} forme-sonate}
jeu-parti
music-hall
musicien vedette
ode-symphonie
opéra-ballade
opéra-ballet
pianiste accompagnateur, pianiste répétiteur
plain-chant
programme(-)souvenir
récital-conférence, récital commenté
rondo-sonate

Accueil | À propos du site | Pages essentielles | Bibliographie | Aide
Plan du site | Liste alphabétique des fichiers | Modifications récentes et nouvelles
Commentaires | Au sujet de l'auteur

Prix pour la promotion d'une langue de qualité dans l'enseignement collégial et universitaire
Gala des Mérites du français 2003 de l'Office québécois de la langue française

Le GDRM décline toute responsabilité quant à la validité et à la pérennité des liens Internet fournis
ainsi qu’à l’exactitude et au caractère des données qu'ils renferment.

Date de dernière modification : 2019-09-09
© Marc-André Roberge 2019
Guide des difficultés de rédaction en musique (GDRM)
Faculté de musique, Université Laval, Québec