Accueil
À propos du site
Liste des sujets
Pages essentielles
Bibliographie
Aide
Commentaires
{forme correcte} Forme correcte
{forme fautive} Forme fautive
{exemple} Exemple

Titres d'œuvres et d'ouvrages > Titres d'œuvres présentant des difficultés orthographiques

Les titres d'œuvres suivants (répartis ici entre opéras et autres œuvres) font souvent l'objet d'erreurs pour diverses raisons : ajout d'un article, insertion d'une lettre superflue, inversion de lettres, signe diacritique manquant, difficulté orthographique, hésitation entre majuscule et minuscule, mauvaise prononciation, mauvaise traduction, etc. La forme fautive est donnée dans certains cas; dans d'autres, un commentaire explique le problème ou met en garde contre une faute fréquente.

Comme partout ailleurs dans le GDRM, les titres utilisent les règles modernes relatives à l'utilisation des majuscules, c'est-à-dire majuscules uniquement lorsqu'une règle les rend obligatoires ou qu'il s'agit d'un nom propre. La meilleure source pour les titres d'œuvres écrits selon ces règles d'utilisation des majuscules est le Grove Music Online.

Opéras

Titre Forme incorrecte ou commentaire
L'Africaine (Giacomo Meyerbeer) Majuscule parce qu'il s'agit d'une personne appartenant à un peuple.
Agrippina (George Frideric Handel) Le nom prend deux p.
Aida (Giuseppe Verdi) {forme fautive} Aïda
Akhnaten (Philipp Glass) Traduction française : Akhénaton.
Andrea Chénier (Umberto Giordano) L'œuvre est basée sur la vie du poète français André Chénier (1762-1794).
Antigone, Antigonae, Antigono Ne pas confondre les opéras d'Honegger, de Orff et de Gluck.
Aufstieg und Fall der Stadt Mahagonny (Kurt Weill) {forme fautive} Mahogany (acajou)
Bang! (John Rutter) Le titre prend un point d'exclamation.
bohème, La (Giacomo Puccini, Ruggero Leoncavallo) Le titre des opéras de Puccini et de Leoncavallo, qui désigne l'ensemble des bohèmes, soit les gens qui vivent en marge de la société, s'écrit avec un accent grave et une minuscule. La {forme fautive} Bohême (avec un accent circonflexe et une majuscule) désigne la partie occidentale de l'ancienne Tchécoslovaquie et la forêt de Bohême (Böhmerwald), qui est un ensemble de massifs situé entre l'Allemagne et l'ancienne Tchécoslovaquie.
Boris Godounov (Modeste Moussorgski) {forme fautive} Boris Godunov (sans o) est la transcription anglaise du titre.
Die Brautwahl (Ferruccio Busoni) L'opéra de Busoni se traduit en français par Le choix de la fiancée, même si la traduction italienne habituelle est La sposa sorteggiata [L'épouse choisie].
Carmina Burana (Carl Orff) Majuscule parce que l'œuvre de Orff utilise des chants de Beuren.
Catulli carmina (Carl Orff) Minuscule parce que l'œuvre de Orff est basée sur des poèmes de Catulle.
Cavalleria rusticana (Pietro Mascagni) {forme fautive} Cavalliera rusticana (inversion de lettres). Le titre se traduit en français par Honneur paysan et non par {forme fautive} Chevalerie rustique ou Galanterie paysanne. De plus, le nom du compositeur de Cavalleria n'est pas Ruggero Leoncavallo mais Pietro Mascagni, le compositeur de Pagliacci, l'autre opéra vériste souvent présenté en même temps. Le truc pour se souvenir du compositeur est qu'il s'agit de celui qui a écrit l'autre élément de la paire Cav/Pag, comme disent les anglophones.
La Cenerentola (Gioachino Rossini) {forme fautive} La Cerenentola (inversion de lettres). Majuscule parce que le titre désigne Cendrillon; le nom se dit Cinderella en anglais et Aschenbrödel en allemand.
Così fan tutte (Wolfgang Amadeus Mozart) L'accent grave sur le i est souvent difficile à voir avec certaines polices.
Die Csárdásfürstin (Emmerich Kálmán) Traductions anglaises : The Riviera Princess, The Gypsy Princess.
Curlew River (Benjamin Britten) Traduction française : La rivière au courlis.
La dame blanche (François Adrien Boieldieu)  
La dame de pique (Piotr Tchaïkovski)  
La damoiselle élue (Claude Debussy) {forme fautive} La demoiselle élue. Le titre s'écrit bien avec un a.
Dialogues des carmélites (Francis Poulenc) L'usage n'est pas vraiment fixé pour la majuscule dans les noms désignant les membres d'ordres religieux, et on voit le plus souvent Dialogues des Carmélites; il faut cependant à tout prix éviter d'écrire {forme fautive} Les dialogues des carmélites ou {forme fautive} Les dialogues des Carmélites.
Dido and Aeneas (Henry Purcell)  
Doktor Faust (Ferruccio Busoni) Ne pas confondre avec {forme fautive} Doktor Faustus, qui est le titre du roman de Thomas Mann et de l'opéra de Giacomo Manzoni qui en est tiré.
Dom Sébastien, roi de Portugal (Gaetano Donizetti) {forme fautive} Don Sébastien, roi du Portugal. La forme correcte de la préposition est de (et non du), puisque l'expression d'origine est rei de Portugal. Le mot Dom (que l'on utilise pour désigner certains religieux, comme les moines bénédictins) est l'équivalent portugais du titre castillan Don.
Don Carlos, Don Carlo (Giuseppe Verdi) L'œuvre a d'abord été jouée en version française, puis en version italienne.
Die Dreigroschenoper (Kurt Weill) L'opéra de Kurt Weill se dit en français L'opéra de quat'sous même si une traduction stricte donnerait L'opéra de trois sous. On ne met pas d'espace entre les deux mots mais plutôt une apostrophe.
Djamileh (Georges Bizet)  
I due Foscari (Giuseppe Verdi) Majuscule parce qu'il s'agit du nom du doge de Venise et de son fils.
Eduardo e Cristina (Gioachino Rossini) Le premier nom ne s'écrit pas {forme fautive} Edoardo (forme habituelle en italien), comme dans Odoardo e Cristina, écrit à l'origine pour Stefano Pavesi en 1810.
Elektra (Richard Strauss) Le nom allemand est de beaucoup préférable aux équivalents français Électra ou Électre.
Europera (John Cage)  
La fanciulla del West (Giacomo Puccini) Le titre devrait normalement utiliser le mot italien ovest pour ouest; la majuscule semble s'être imposée parce que le point cardinal désigne une région. Titre français : La fille du Far West.
La favorita (Gaetano Donizetti)  
Der fliegende Hollander (Richard Wagner) Traduction française : Le vaisseau fantôme; traduction anglaise : The Flying Dutchman.
La foire de Sorotchintsy (Modeste Moussorgski)  
Fra Diavolo (Daniel François Esprit Auber) Majuscule parce qu'il s'agit du nom du chef des bandits (nom véritable : Michele Pezza).
Der Freischütz (Carl Maria von Weber) La traduction française habituelle, Le franc-tireur, est inexacte, puisque que ce mot désigne un combattant qui n'appartient pas à une armée régulière ou une personne qui ne respecte pas la discipline d'un groupe. Le héros de l'opéra est un chasseur qui tire à l'aide de balles enchantées, donc qui sont libres, c'est-à-dire non soumises au contrôle du tireur mais à une force supérieure. Il vaut mieux ne jamais traduire ce titre mais l'expliquer dans le texte.
La Gioconda (Umberto Giordano) Majuscule parce qu'il s'agit du nom de l'héroïne. En anglais, le titre se dit parfois The Happy Woman ou, mieux, The Ballad Singer. Le mot italien veut dire « la femme heureuse ».
Götterdämmerung (Richard Wagner) {forme fautive} Die Götterdämmerung
Le grand macabre (György Ligeti)  
Hänsel und Gretel (Engelbert Humperdinck) Ce titre, s'il était traduit en français, serait Jeannot et Margot; Hänsel est le diminutif de Hans, et Gretel celui de Margarethe.
Háry János (Zoltán Kodály)  
Les huguenots (Giacomo Meyerbeer)  
The Ice Break (Michael Tippett) Traduction française : Rompre la glace.
Idomeneo, re di Creta; Mitridate, re di Ponto; Il re pastore (Wolfgang Amadeus Mozart) Le mot re ne prend pas d'accent grave, pas plus que dans L'amore dei tre re d'Italo Montemezzi.
Iolanta, Violanta Ne pas confondre les opéras de Piotr Tchaïkovski et de Erich Wolfgang Korngold.
L'incoronazione di Poppea (Claudio Monteverdi)  
L'italiana in Algeri (Gioachino Rossini)  
Jenůfa (Leoš Janáček) Le titre d'origine est Její pastorkyňa [Sa belle-fille]. Jenůfa est le titre de la traduction allemande de Max Brod dans laquelle l'œuvre s'est fait connaître en dehors de son pays d'origine. Noter l'accent aigu sur la lettre finale du premier mot).
Jonny spielt auf (Ernst Krenek) {forme fautive} Johnny spielt auf. Le titre se dit Jonny mène la danse en français et Jonny Strikes Up the Band en anglais.
La Juive (Jacques-François-Fromental-Élie Halévy) Majuscule parce qu'il s'agit d'une personne appartenant au peuple juif.
Karl V. (Ernst Krenek) Traduction française : Charles-Quint (se prononce Karl der Fünfte). Le point après le chiffre romain est essentiel, car il indique en allemand que le nombre qui le précède est ordinal.
Káťa Kabanová (Leoš Janáček)  
Khovanchtchina (Modeste Moussorgski) La Khovanchtchina. La Khovanchtchina est le nom donné à la révolte des princes Khovanski; le suffixe -ščina est péjoratif. On parle parfois de « L'affaire Khovanski ».
Kleider machen Leute (Alexander Zemlinsky) Traduction française : L'habit fait le moine; traduction littérale : Les habits font les hommes.
Die Kluge (Carl Orff) Traduction française : La femme avisée.
The Knot Garden (Michael Tippett) Traductions françaises : La jardin aux sentiers enchevêtrés, Le jardin des nœuds. Un knot garden est un type de jardin de plantes aromatiques et de fines herbes datant de l'époque d'Élisabeth Ire et composé de plusieurs compartiments.
König Hirsch (Hanz Werner Henze) Traduction française : Le roi cerf. Le titre fait référence au roi Leandro, abandonné enfant dans la forêt et élevé par des animaux sauvages.
Königskinder (Engelbert Humperdinck) Traduction française : Les enfants royaux; {forme fautive} Les enfants du roi.
Król Roger (Karol Szymanowski) Traduction française : Le roi Roger.
Lady Macbeth du district de Mtsensk (Dmitri Chostakovitch) La transcription souvent utilisée en français ({forme fautive} Mzensk) est incorrecte; elle correspond en fait à la transcription allemande. Le français et l'anglais utilisent les lettres ts comme équivalent du caractère cyrillique Ц.
Lakmé (Léo Delibes)  
Das Land des Lächelns (Franz Lehár) Traduction française: Le pays du sourire. En anglais, on dit The Land of Smiles, mais non {forme fautive} The Land of Smile.
I Lombardi alla prima crociata (Giuseppe Verdi) Majuscule parce qu'il s'agit du nom d'un peuple.
Lucia di Lammermoor (Gaetano Donizetti)  
Die lustigen Weiber von Windsor (Otto Nicolai) Traduction française : Les joyeuses commères de Windsor ({forme fautive} et non femmes ou épouses).
Madama Butterfly (Giacomo Puccini) {forme fautive} Madame Butterfly
Les mamelles de Tirésias (Francis Poulenc)  
Manon, Manon Lescaut Manon est un opéra de Jules Massenet, alors que Manon Lescaut est un opéra de Giacomo Puccini.
Mathis der Maler (Paul Hindemith) Traduction française : Matthias le peintre.
Medea, Médée Ne pas confondre les opéras de Luigi Cherubini et de Marc-Antoine Charpentier.
Die Meistersinger von Nürnberg (Richard Wagner) Traduction française : Les maîtres chanteurs de Nuremberg (sans trait d'union); {forme fautive} Les maîtres-chanteurs de Nuremberg. Le titre fait référence aux musiciens et poètes de l'Allemagne du XIVe au XVIe siècle et non à des personnes qui font du chantage (auquel cas le trait d'union est requis).
The Midsummer Marriage (Michael Tippett) Traduction française : Le mariage de la Saint-Jean (ou Le mariage du solstice d'été).
Moses und Aron (Arnold Schoenberg) {forme fautive} Moses und Aaron; Schoenberg a omis par superstition la répétition du a dans Aaron pour éviter un titre de 13 lettres.
Nabucco (Giuseppe Verdi) Traduction française : Nabuchodonosor. Le titre italien d'origine était Nabucodonosor (sans le h que l'on trouve en français).
Noye's Fludde (Benjamin Britten) Traduction française : L'arche de Noé.
Œdipus rex (Igor Stravinsky) L'usage français est d'utiliser la ligature dans le nom du héros de la mythologie grecque; voir la remarque à l'entrée Dies irae).
Orphée et Eurydice (Christoph Willibald von Gluck) La version italienne de l'opéra s'intitule Orfeo ed Euridice.
Otello (Gioachino Rossini, Giuseppe Verdi) Traduction française : Othello.
Padmâvatî (Albert Roussel) Padmâvatî est le nom de l'épouse de Ratan-Sen, roi de Tchitor.
Pagliacci (Ruggero Leoncavallo) {forme fautive} I pagliacci. Le titre de l'opéra de Leoncavallo se traduit littéralement par Les bouffons, mais le titre Paillasse (du nom du rôle que joue le personnage de Canio) s'est imposé en français. Le titre italien est donc un substantif pluriel, alors que le titre français est un prénom, donc un mot singulier. Voir le truc pour se souvenir du nom du compositeur.
Pelléas et Mélisande (Claude Debussy) Ne pas confondre le titre de l'opéra de Debussy ou de la musique de scène de Gabriel Fauré avec Pelleas und Melisande, poème symphonique d'Arnold Schoenberg (op. 5), ou Pelléas och Mélisande (avec accents aigus dans le titre en suédois), musique de scène de Jean Sibelius (op. 46).
La Périchole (Jacques Offenbach) Majuscule parce qu'il s'agit du nom donné à une chanteuse des rues.
The Pilgrim's Progress (Ralph Vaughan Williams) Traduction française : Le voyage du pèlerin.
Le prince Igor (Alexandre Borodine)  
I puritani (Vincenzo Bellini)  
The Rake's Progress (Igor Stravinsky) Traduction française : La carrière du libertin. Le héros de l'opéra s'appelle Tom Rakewell. Le libretto trouve son inspiration dans une série de huit peintures de William Hogarth intitulée A Rake's Progress.
Rappresentatione di Anima e di Corpo (Emilio de' Cavalieri) Majuscule parce qu'il s'agit des personnifications de l'âme et du corps.
Ricciardo e Zoraide (Gioachino Rossini) Le premier ne s'écrit pas Riccardo (forme habituelle du nom en italien).
Riders to the Sea (Ralph Vaughan Wiliams) Traduction française : La chevauchée vers la mer.
Der Ring des Nibelungen (Richard Wagner) On parle souvent du cycle de quatre opéras de Wagner (fr. L'anneau du Nibelung; {forme fautive} L'anneau de Nibelung [« Nibelung » ne désigne pas une personne précise mais un membre d'une race de nains]) comme formant une « tétralogie », mais utiliser le mot comme titre du cycle (La tétralogie) est à proprement parler incorrect.
Risurrezione (Franco Alfano) Le titre prend deux r.
La rondine (Giacomo Puccini) Minuscule parce que le mot désigne une hirondelle.
Saint François d'Assise (Olivier Messiaen) {forme fautive} Saint-François d'Assise
Salome (Richard Strauss) Pas d'accent aigu en allemand
Samson et Dalila (Camille Saint-Saëns) Traduction anglaise : Samson and Delilah.
Šárka (Leoš Janáček)  
Satyagraha (Philip Glass)  
Semiramide (Gioachino Rossini) Traduction française : Sémiramis (reine légendaire de Babylone).
Simon Boccanegra (Giuseppe Verdi) Dans l'opéra de Verdi, le héros se nomme Simon Boccanegra, même si le personnage historique italien s'appelle Simone Boccanegra. Le libretto est basé sur la pièce Simón Bocanegra d'Antonio García Gutiérrez.
La sonnambula (Vincenzo Bellini) {forme fautive} La somnambula
Švanda dudák (Jaromír Weinberger) Traduction française : Schwanda, le joueur de cornemuse.
Il tabarro (Giacomo Puccini) Minuscule parce que le mot désigne une houppelande.
Tannhäuser und der Sängerkrieg auf Wartburg (Richard Wagner) Traduction française : Tannhäuser et le concours de chanteurs à la Wartburg; {forme fautive} Tannhäuser et le concours de chanteurs sur Wartburg
Der tapfere Soldat (Oscar Straus) Traduction française : Le soldat de chocolat; traduction littérale : Le brave soldat.
Tiefland (Eugen d'Albert) Traduction française : Les basses terres (littéralement La plaine).
Der Traumgörge (Alexander Zemlinsky) Traduction française : Görge le rêveur.
La traviata (Giuseppe Verdi) Le titre français courant est La dame aux camélias, d'après le titre de l'œuvre d'Alexandre Dumas. La traduction véritable serait cependant La fille dévoyée (celle qui est sortie du droit chemin).
Il trittico (Giacomo Puccini)  
Les Troyens (Hector Berlioz) Majuscule parce qu'il s'agit des habitants de la ville de Troie.
The Turn of the Screw (Benjamin Britten) Traduction française : Le tour d'écrou.
Der Vampyr (Heinrich Marschner, Peter Josef von Lindpaintner) {forme fautive} Der Vampir
La vestale (Gaspare Spontini)  
A Village Romeo and Juliet (Frederick Delius) Le titre signifie « Une histoire de Roméo et Juliette se déroulant dans un village », ce que rend bien la traduction allemande : Romeo und Julia auf dem Dorfe [Roméo et Juliette au village].
Le villi (Giacomo Puccini) Minuscule parce que le mot est un nom commun qui désigne les esprits de femmes abandonnées et mortes de chagrin.
La Wally (Alfredo Catalani) Majuscule parce qu'il s'agit du nom de l'héroïne.
Wozzeck (Alban Berg) Ne pas confondre avec {forme fautive} Woyzeck, titre de la pièce de Georg Büchner, datant de 1836, dont s'inspire l'opéra.
Z mrtvého domu (Leoš Janáček) La traduction française habituelle est De la maison des morts. D'après une note dans L'Avant-Scène opéra, no 293 (2007) : 4, un équivalent plus fidèle à l'original serait De la maison morte. Le titre du roman de Dostoïevski, Записки из мёртвого дома (Notes [provenant] de la maison morte) a été traduit par Récits de la maison des morts et Les carnets de la maison morte.

Autres œuvres

Titre Forme incorrecte ou commentaire
A Midsummer Night's Dream (Shakespeare, musique de scène de Mendelssohn) Traduction française : Le songe d'une nuit d'été. Le titre français désigne aussi un opéra d'Ambroise Thomas. En allemand, le titre est Ein Sommernachtstraum.
Adelaide, Concerto Adélaïde, Adelaïde ou Le langage des fleurs Ludwig van Beethoven, Adelaide, op. 46 (1794-1795); lied sur un texte de Friedrich von Matthison.

Wolfgang Amadeus Mozart, Concerto Adélaïde; nom du Concerto pour violon et orchestre en ré majeur, K. Anh. 294a (1766), esquisses complétées en 1936 par Marius Casadesus.

Maurice Ravel, Adelaïde ou Le langage des fleurs; ballet utilisant la musique des Valses nobles et sentimentales.
Ah vous dirai-je, maman (Wolfgang Amadeus Mozart) {forme fautive} Ah vous dirais-je, maman
An der schönen, blauen Donau (Johann Strauss) Le titre de la célèbre valse prend une virgule entre les deux adjectifs.
Andante spianato et Grande polonaise brillante {forme fautive} Andante spinato. Le mot spianato signifie aplani ou égalisé, alors que spinato veut dire barbelé ou, en parlant d'un tissu, croisé.
Années de pèlerinage (Franz Liszt) {forme fautive} pélerinage
Aufforderung zum Tanz (Carl Maria von Weber) {forme fautive} Einleitung zum Tanz. Le titre L'invitation à la valse (et non à la danse) est celui de la version pour orchestre de la pièce réalisée en 1841 par Hector Berlioz.
belle au bois dormant, La (Piotr Tchaïkovski) Traduction anglaise : Sleeping Beauty; traduction allemande : Dornröschen (aussi le titre d'un opéra d'Engelbert Humperdinck).
Cantéyodjayâ (Olivier Messiaen)  
Catalogue d'oiseaux (Olivier Messiaen) {forme fautive} Catalogues d'oiseaux
Concierto de Aranjuez (Joaquín Rodrigo) {forme fautive} Concerto de Aranjuez
Coppélia, ou La fille aux yeux d'émail (Léo Delibes)  
Coronation Anthems (George Frideric Handel) Le titre collectif désignant quatre œuvres pour chœur et orchestre de Handel doit demeurer en anglais. La traduction {forme fautive} Hymnes du couronnement est fautive, puisque le mot anthem désigne un type de composition chorale en anglais et non une hymne.
Daphnis et Chloé (Maurice Ravel) {forme fautive} Daphnis et Chloë. L'accent aigu a remplacé le tréma lors de la réforme de l'orthographe française de 1878, donc bien avant la création de l'œuvre de Ravel.
Davidsbündlertänze (Robert Schumann) On trouve un s après David.
Dies irae (Thomas de Celano) La ligature dans le deuxième mot du titre latin ne prend pas la ligature æ. Voir la remarque à l'entrée Œdipus rex.
Don Quixote (Richard Strauss) Traduction française : Don Quichotte.
El Salón México (Aaron Copland) Le titre fait référence à une salle de danse à Mexico où Copland était allé avec Carlos Chávez en 1932.
Elias (Felix Mendelssohn) Traduction française : Élie; traduction anglaise : Elijah. Le nom est celui du prophète.
Eroica (Ludwig van Beethoven) {forme fautive} Éroica, Erotica {attention aux modifications automatiques des logiciels de traitement de texte}, Héroica
Études d'exécution transcendante (Franz Liszt) {forme fautive} Études transcendantales; mauvaise traduction de Transcendental Etudes.
Fantasia contrappuntistica (Ferruccio Busoni) Le titre prend deux p.
Fitzwilliam Virginal Book  
Frauenliebe und -leben (Robert Schumann) {forme fautive} Frauenliebe und Leben. Le trait d'union remplace le mot Frauen; sans celui-ci, le titre ne veut plus dire L'amour et la vie d'une femme, mais L'amour d'une femme et la vie.
Für Elise (Ludwig van Beethoven) Traduction française : La lettre à Élise; {forme fautive} Pour Élise. Cette pièce pour piano est en fait la Bagatelle en la mineur, WoO 59.
Große Fuge (Ludwig van Beethoven, Ferruccio Busoni) Traduction française : Grande fugue; {forme fautive} Grosse fugue.
Gesang der Jünglinge (Karlheinz Stockhausen)  
Gurre-Lieder (Arnold Schoenberg) On voit souvent {forme fautive} Gurrelieder, mais la partition utilise la forme avec trait d'union; c'est aussi la graphie utilisée dans la 2e éd. du New Grove (par opposition à la 1re) et sur le site du Arnold Schönberg Centre (Vienne).
L'isle joyeuse (Claude Debussy) {forme fautive} L'île joyeuse
Jephta (Giacomo Carissimi)  
Jeunehomme (Wolfgang Amadeus Mozart) Mozart a écrit son Concerto pour piano et orchestre no 9 en mi bémol majeur, K. 271, pour une pianiste française appelée Mademoiselle Jeunehomme; {forme fautive} Jeune homme.
Kinderszenen (Robert Schumann) Ancienne orthographe : Kinderscenen. L'orthographe avec c a commencé à disparaître à la suite de la réforme de l'orthographe allemande (Orthographische Konferenz) de 1901.
Des Knaben Wunderhorn (Gustav Mahler)  
Koyaanisqatsi, Powaqqatsi, Naqoyqatsi (Philip Glass)  
Lemminkäis-sarja (Jean Sibelius) Traduction française : Suite de Lemminkäinen; {forme fautive} Lemminkainen.
Liebesträume (Franz Liszt) {forme fautive} Liebestraum
Má vlast (Bedřich Smetana)  
Magnus liber organi (Léonin, Pérotin)  
Makrokosmos (George Crumb) {forme fautive} Macrocosmos
Le martyre de saint Sébastien (Claude Debussy) {forme fautive} Le martyr de saint Sébastien, Le martyr de Saint-Sébastien.
Meeresstille und glückliche Fahrt (Felix Mendelssohn)  
Messiah {forme fautive} The Messiah
Mikrokosmos (Béla Bartók) {forme fautive} Microcosmos
Monumentum pro Gesualdo di Venosa ad CD [quadringentesimum] annum (Igor Stravinsky)  
Noches en los jardines de España (Manuel de Falla)  
Le nozze di Figaro (Wolfgang Amadeus Mozart)  
Une nuit sur le mont Chauve (Modeste Moussorgski) Minuscule à mont
Passion selon saint Matthieu (Bach) Le nom de l'apôtre s'écrit avec deux t, mais le nom du compositeur québécois André Mathieu s'écrit avec un seul.
Paulus (Felix Mendelssohn) Traduction française : Saint Paul.
Perséphone (Igor Stravinsky)  
Pétrouchka (Igor Stravinsky) Transcription anglaise : {forme fautive} Petrushka.
Pierrot lunaire (Arnold Schoenberg) Œuvre basée sur des poèmes d'Albert Giraud et non {forme fautive}Guiraud, qui est le nom du compositeur français Ernest Guiraud.
Poèmes pour Mi (Olivier Messiaen) Le mot mi prend la majuscule, car il ne s'agit pas de la note mi mais du nom que donnait Messiaen à sa première épouse, Claire Delbos.
Pomp and Circumstance Marches, op. 39 (Edward Elgar) Le mot {forme fautive} pump signifie entre autres une pompe (à essence) ou désigne un type de chaussure et non pas l'apparat.
Prélude à « L'après-midi d'un faune » (Claude Debussy) {forme fautive} Prélude à l'après-midi d'un faune. L'après-midi d'un faune est le titre d'un poème de Stéphane Mallarmé, qui doit donc s'écrire entre guillemets puisqu'il s'agit d'un titre à l'intérieur d'un titre.
Radetzky-Marsch (Johann Strauss) {forme fautive} Radetski, Radetsky.
Rapsodie espagnole, Rhapsodies hongroises Les titres des œuvres de Ravel et de Liszt s'écrivent sans et avec h, respectivement.
Rhapsody in Blue (George Gershwin) Le mot rhapsody s'écrit avec un h.
Rudepoema (Heitor Villa-Lobos) Le digramme oe ne prend pas de la ligature.
Salammbô (Ernest Reyer)  
Schéhérazade, Shéhérazade Schéhérazade est un poème symphonique de Nikolaï Rimski-Korsakov, et Shéhérazade un groupe de trois mélodies de Maurice Ravel.
Slåtter (Edvard Grieg)  
Sonatina in diem nativitatis Christi MCMXVII [mille nongenti septemdecim] (Ferruccio Busoni)  
Ständchen (Franz Schubert) Ne pas confondre les deux lieder de Schubert portant le même titre : le premier, d'après Shakespeare, commence par les mots « Horch, horch! die Lerch » (D. 889; angl. « Hark, hark! the lark »); le second, sur un texte de Rellstab (« Leise flehen meine Lieder »), est le quatrième lied du Schwanengesang, D. 957.
Les sylphides Ballet avec musique de Frédéric Chopin orchestrée par Alexandre Glazounov; ne pas confondre avec le ballet de Jean Schneitzhoeffer, intitulé La sylphide.
Symfonia pieśni żałosnych (Henryk Mikołaj Górecki) Traduction française : Symphonie des chants de deuil. On voit aussi Symphonie des chants plaintifs.
Symphonia domestica (Richard Strauss)  
Symphonie de psaumes (Igor Stravinsky) {forme fautive} Symphonies des psaumes
Symphonie en fa mineur, WAB 99, « Symphonie d'étude » (Anton Bruckner) Cette Studiensymphonie d'Anton Bruckner est parfois appelée « no 00 », expression qui semble peu justifiée compte tenu du titre de la Symphonie en ré mineur, WAB 100 (voir entrée suivante).
Symphonie en ré mineur, WAB 100 (Anton Bruckner) Cette symphonie d'Anton Bruckner, parfois appelée « no 0 » ou « Nullte », a été composée en 1869, soit après la Symphonie no 1 (1866) et porte le numéro 2 dans le manuscrit. Le compositeur a par la suite « annulé » le numéro, de telle sorte qu'il faudrait plutôt parler de la symphonie « annulée » (« Annulierte »).
Symphonies d'instruments à vent (Igor Stravinsky) {forme fautive} Symphonie d'instruments à vent
Tableaux d'une exposition (Modeste Moussorgski) {forme fautive} Les tableaux d'une exposition
Te Deum en ré majeur, HWV 283 (Handel) L'œuvre de Handel connue sous le nom de Te Deum de Dettingen se dit en anglais Dettingen Te Deum mais Dettinger Te Deum en allemand, puisque la terminaison -er, dans cette langue, indique la formation d'un adjectif à partir d'un nom de ville.
Der Tod und das Mädchen (Franz Schubert) Le titre français La jeune fille et la mort inverse les termes.
Turangalîla-Symphonie (Olivier Messiaen)  
Verklärte Nacht (Arnold Schoenberg) Traduction française : La nuit transfigurée. Il semble correct d'utiliser l'article malgré son omission pour Voyage d'hiver de Schubert.
Winterreise (Franz Schubert) {forme fautive} Die Winterreise. Le titre français est Voyage d'hiver; le titre Le voyage d'hiver est celui d'un roman d'Amélie Nothomb. Voir la remarque détaillée au sujet de ce titre.
Das wohltemperierte Klavier (Johann Sebastian Bach) Traduction française : Le clavier bien temperé; {forme fautive} Le clavecin bien tempéré.

Accueil | À propos du site | Pages essentielles | Bibliographie | Aide
Plan du site | Liste alphabétique des fichiers | Modifications récentes et nouvelles
Commentaires | Au sujet de l'auteur

Prix pour la promotion d'une langue de qualité dans l'enseignement collégial et universitaire
Gala des Mérites du français 2003 de l'Office québécois de la langue française

Le GDRM décline toute responsabilité quant à la validité et à la pérennité des liens Internet fournis
ainsi qu’à l’exactitude et au caractère des données qu'ils renferment.

Date de dernière modification : 2019-09-09
© Marc-André Roberge 2019
Guide des difficultés de rédaction en musique (GDRM)
Faculté de musique, Université Laval, Québec