Accueil
À propos du site
Liste des sujets
Pages essentielles
Bibliographie
Aide
Commentaires
{forme correcte} Forme correcte
{forme fautive} Forme fautive
{exemple} Exemple

Guides > Recensions de livres

La présente page offre des suggestions qui pourront être utiles lors de la rédaction d'une recension (compte rendu critique) de livre (angl. book review).

Remarques préliminaires

Lecture et annotations : Lisez l'ouvrage soigneusement en mettant en évidence ce qui vous paraît important dès la première lecture. Notez les aspects positifs et négatifs au fur et à mesure que vous les relevez, ce qui vous permettra d'avoir en main du matériel lorsque viendra le moment de planifier la structure du texte. Tout en lisant, cherchez des éléments de réponse aux diverses questions à traiter dans la recension.

Lecture de modèles : Lisez des recensions d'autres ouvrages dans des revues réputées pour connaître les approches utilisées par les bons auteurs. C'est en étudiant les meilleurs modèles que l'on apprend le plus. Consultez tant les revues générales que les revues savantes pour voir la différence entre les deux styles.

Rédaction d'un plan de travail : Rédigez un plan de votre recension en ordonnant les divers éléments de la façon qui semble la plus logique et la plus appropriée pour l'ouvrage en question.

Différence entre critique pour un journal et recension pour une revue savante : Une critique de livre publiée dans la section littéraire d'un journal consiste souvent en une réflexion de l'auteur sur l'un ou l'autre des sujets du livre. Il n'y est rarement question du livre en lui-même, de son organisation, de ses sources, etc. Une recension destinée à une revue savante, en revanche, accorde une importance souvent assez grande à ces questions.

Pistes de rédaction

Identification de l'auteur : Cherchez à identifier l'auteur en déterminant son année de naissance, son affiliation universitaire (le cas échéant), sa réputation, sa contribution au domaine de recherche (publications antérieures). Plusieurs universitaires ont une page Web détaillée, ou du moins une notice biographique avec une liste de publications récentes sur le site de leur département. Faites valoir les éléments qui lui donnent une crédibilité comme auteur du volume à recenser.

Titre : Si le titre comporte des références, p. ex. une brève citation, à des éléments qui ne font pas partie des connaissances générales (surtout dans le cas d'emprunts à une autre discipline), fournissez les explications nécessaires et localisez dans l'ouvrage le passage où l'on en trouve une présentation.

État de la recherche dans le domaine : Présentez l'état des connaissances dans le domaine visé par l'ouvrage de manière à pouvoir tenir en compte dans votre évaluation. Placez l'ouvrage dans son contexte en rappelant les publications existantes et en indiquant leur importance.

Publication autre que la première : S'agit-il d'une nouvelle édition, d'une réimpression, d'une traduction? La chose est-elle justifiée? S'agit-il d'une édition inchangée que l'éditeur essaie de faire passer pour une nouvelle parution?

Contexte de publication : L'ouvrage fait-il partie d'une collection? Le cas échéant, y fait-il honneur? S'y intègre-t-il avec souplesse?

Réputation de l'éditeur : L'éditeur est-il avantageusement connu dans le domaine? L'ouvrage est-il à la hauteur de sa réputation, des standards qu'il a pu établir?

Uniformité : Le protocole de rédaction est-il clair et appliqué de façon uniforme? Trouve-t-on toutes sortes de variantes dans la façon de présenter les notices bibliographiques, les titres d'œuvres, les mots possédant plus d'une orthographe, etc.?

Réalisation technique : La qualité typographique et graphique est-elle satisfaisante? Les coquilles ou autres erreurs sont-elles nombreuses? L'étape de la révision semble-t-elle avoir été omise ou confiée à une personne qui ne connaît rien au sujet?

Présence des parties autres que de texte : L'ouvrage comporte-t-il des exemples musicaux (bien gravés et reproduits d'une façon claire et lisible?), des illustrations (bien choisies et utiles ou gratuites?), des tableaux, des listes, un glossaire, une bibliographie (succincte, détaillée, organisée de façon à être utile, à jour?), un ou plusieurs index (point extrêmement important pour une utilisation facile)? Les notes sont-elles nombreuses et élaborées? Sont-elles présentées en fin de chapitre ou d'ouvrage alors qu'elles auraient été plus utiles en bas de page?

Problèmes d'organisation : L'ouvrage souffre-t-il de problèmes dans son organisation ou dans sa présentation qui peuvent en rendre l'utilisation ou la consultation difficile, comme l'absence de titres courants du type Notes pour les pages 50-65 dans le cas d'un livre dont les notes sont regroupées à la fin, des tableaux mal conçus, l'absence d'index, etc.?

Public visé : L'ouvrage s'adresse-t-il à un public général, professionnel, hautement spécialisé? Répondra-t-il aux attentes du public visé?

Intention de l'auteur : L'auteur sort-il des sentiers battus en proposant une nouvelle théorie ou une nouvelle approche d'une question déjà traitée? Remet-il en question certaines idées reçues? S'agit-il d'un ouvrage polémique; le cas échéant, les arguments sont-ils plausibles et justifiés de manière suffisante?

Idées essentielles : Cherchez à condenser les idées essentielles de l'ouvrage de manière à fournir au lecteur une porte d'entrée.

Contribution au développement des connaissances : Qu'apporte l'ouvrage compte tenu de la recherche existante? S'agit-il d'un travail original ou d'une version réchauffée de connaissances déjà amplement diffusées? Comble-t-il une lacune dans la littérature sur le sujet? Fait-il partie des ouvrages que les spécialistes du domaine ne pourront pas ignorer?

Objectivité : Le sujet est-il approché de manière objective ou y a-t-il des partis pris?

Qualité de l'argumentation : Les arguments sont-ils solides ou semblent-ils discutables et farfelus ou encore démontrés de manière insuffisante?

Faiblesses : L'ouvrage possède-t-il des faiblesses intellectuelles ou méthodologiques qui en diminuent l'utilité?

Caractère complet : L'ouvrage fait-il la preuve d'une recherche sérieuse et complète ou laisse-t-il beaucoup de problèmes en suspens?

Présentation matérielle

Identification de l'ouvrage : Identifiez au début du texte l'ouvrage faisant l'objet du compte rendu en donnant une notice bibliographique complète incluant le numéro ISBN et le nombre de pages liminaires et de pages de texte. Dans le cas d'un ouvrage collectif, on peut aussi, si l'espace et l'ampleur de la recension le permettent, fournir dans un bloc séparé les noms des auteurs et les titres de leurs articles (il n'est pas essentiel de fournir les numéros des pages).

Séparation en sections : Si le texte est long, séparez-le au besoin en sections délimitées par un séparateur (astérisque, vignette) ou des titres de sections (intertitres).

Identification de l'auteur : Indiquez votre nom et, le cas échéant, votre affiliation universitaire, à la fin du texte, avec appui à droite.

Présentation et ponctuation des références aux pages : Les références aux pages se font entre parenthèses dans le corps du texte (l'abréviation p. n'est pas essentielle). On les place avant la ponctuation et, le cas échéant, après le guillemet fermant. En d'autres mots, un passage cité directement et suivi d'une référence à la page ne comprend pas de ponctuation avant le guillemet fermant.

{exemple} On pourra avoir beaucoup de difficulté à suivre l'auteur lorsqu'il affirme que Henri Herz possède une importance comparable à celle de Liszt dans la musique pour piano romantique (p. 345).
{exemple} On pourra avoir beaucoup de difficulté à suivre l'auteur lorsqu'il affirme que Henri Herz « possède une importance comparable à celle de Liszt dans la musique pour piano romantique » (p. 345).

La ponctuation doit donc se trouver après la parenthèse fermante (et non avant la parenthèse ouvrante). Il faut éviter de commencer une nouvelle phrase après une parenthèse non suivie d'une ponctuation.

{forme correcte} L'auteur a écrit ce livre « en hommage affectueux à sa charmante bienfaitrice » (p. iii). Il en parle d'ailleurs à plusieurs reprises dans le premier chapitre.
{forme fautive} L'auteur a écrit ce livre « en hommage affectueux à sa charmante bienfaitrice ». (p. iii) Il en parle d'ailleurs à plusieurs reprises dans le premier chapitre.

Documentation des sources : Comme dans un travail d'envergure ou un article, on doit fournir en note la source des énoncés ou des opinions provenant d'une autre personne. À moins que la situation ne le justifie, le nombre de notes est habituellement beaucoup moins grand que dans un article; il peut même ne pas en contenir du tout. Si l'on n'a qu'une ou deux notes, et à plus forte raison si elles sont très courtes, on devrait donner l'information dans le texte.

Exemple de présentation

Rapoport, Paul, dir. Sorabji : A Critical Celebration. Aldershot, Hampshire : Scolar Press, 1992 (réimpression avec corrections, 1994). xv, 512 p. ISBN 0-85967-923-3.

Paul Rapoport, « Why Sorabji? »; Alistair Hinton, « Kaikhosru Shapurji Sorabji : An Introduction »; Paul Rapoport, « Sorabji : A Continuation »; Frank Holliday, « A Few Recollections and Ruminations »; Paul Rapoport, « “Could you just send me a list of his works?” »; ...

Début du texte.

Nom de l'auteur
Affiliation universitaire

Accueil | À propos du site | Pages essentielles | Bibliographie | Aide
Plan du site | Liste alphabétique des fichiers | Modifications récentes et nouvelles
Commentaires | Au sujet de l'auteur

Prix pour la promotion d'une langue de qualité dans l'enseignement collégial et universitaire
Gala des Mérites du français 2003 de l'Office québécois de la langue française

Le GDRM décline toute responsabilité quant à la validité et à la pérennité des liens Internet fournis
ainsi qu’à l’exactitude et au caractère des données qu'ils renferment.

Date de dernière modification : 2019-06-04
© Marc-André Roberge 2019
Guide des difficultés de rédaction en musique (GDRM)
Faculté de musique, Université Laval, Québec