Accueil
À propos du site
Liste des sujets
Pages essentielles
Bibliographie
Aide
Commentaires
{forme correcte} Forme correcte
{forme fautive} Forme fautive
{exemple} Exemple

Noms de collectivités, d'organismes, de pays, de publications, etc. > Groupes de compositeurs, mouvements et écoles

La liste suivante répertorie plusieurs groupes de compositeurs ou de musiciens qui sont souvent désignés au moyen d'appellations du genre « école » ou mouvement, soit un groupe de personnes, d'écrivains ou d'artistes qui se réclament d'un même maître, d'une même doctrine, d'un même idéal. Il peut aussi s'agir de compositeurs regroupés sous une appellation commune par des musicologues. Les noms des groupes, ordonnés chronologiquement, sont suivis de dates approximatives d'activité (souvent difficiles à établir) et d'une brève explication puis de la liste des noms avec années de naissance et, le cas échéant, de mort. Les listes de noms ne possèdent aucun caractère officiel.

École de Notre-Dame (v. 1150-v. 1250)

{Groupe de musiciens, pour la plupart membres du clergé, actifs à Paris à l'église Notre-Dame ou dans l'une ou l'autre des églises se trouvant sur le même site avant le début de sa construction vers 1160.}

Leoninus [Léonin] (fl. 1150-v. 1201)
Perotinus [Pérotin] (fl. v. 1200)

École de Mannheim (v. 1748-v. 1778)

{Désigne deux générations de compositeurs actifs à la cour de l'Électeur Carl Theodor (1724-1799, reg. 1742-1799), à Mannheim.}

Première génération

Franz Xaver Richter (1709-1789)
Ignaz Holzbauer (1711-1783)
Johann Stamitz (1717-1757)

Deuxième génération

Franz Beck (1730-1809)
Christian Cannabich (1731-1798)
Carl Joseph Toeschi (1732-1788)
Anton Fils [Filtz, Filz] (1733-1760)
Ernst Eichner (1740-1777)
Carl Stamitz (1745-1801)
Anton Stamitz (1750-entre 1796 et 1809)

École de Berlin

{Groupe de compositeurs actifs pendant la deuxième moitié du XVIIIe siècle, en majorité à la cour de Frédéric II le Grand (1712-1786, reg. 1740-1786), et qui ont apporté une contribution importante dans le domaine du lied.}

Première génération

Carl Heinrich Graun (1704-1759)
Friedrich Wilhelm Marpurg (1718-1795)
Johann Friedrich Agricola (1720-1774)
Johann Adam Hiller (1728-1804)
Christian Gottlieb Neefe (1748-1798)

Deuxième génération

Johann Abraham Peter Schulz (1747-1800)
Johann Friedrich Reichardt (1752-1814)
Carl Friedrich Zelter (1758-1832)

(Première) École de Vienne

{Appellation servant à désigner les trois grands compositeurs du haut classicisme. Il vaut mieux éviter cette appellation puisqu'aucun des compositeurs n'était viennois de naissance et que seul Beethoven a passé la majeure partie de sa vie créatrice à Vienne; de plus, l'expression est maintenant trop associée aux compositeurs viennois du début du XXe siècle.}

Joseph Haydn (1732-1809)
Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Ludwig van Beethoven (1770-1827)

Neudeutsche Schule [Nouvelle École allemande] (1859-1890?)

{Terme utilisé par Karl Franz Brendel (1811-1868), le rédacteur de la Neue Zeitschrift für Musik, pour faire référence aux forces progressistes en musique regroupées autour de Liszt et dont les œuvres étaient jouées dans les festivals annuels du Allgemeiner Deutscher Musikverein. Le groupe comprenait aussi des critiques musicaux qui faisaient la promotion des compositeurs.}

Hector Berlioz (1803-1869)
Karl Friedrich Weitzmann (1808-1880)
Franz Liszt (1811-1886)
Richard Wagner (1813-1883)
Joachim Raff (1822-1882)
Peter Cornelius (1824-1874)
Richard Pohl (1826-1896)
Hans von Bülow (1830-1894)
Hans von Bronsart (1830-1913)
Felix Draeseke (1835-1913)
Heinrich Porges (1837-1900)
Karl Tausig (1841-1871)

Groupe des cinq (1867-fin des années 1880)

{Groupe de compositeurs russes autodidactes qui, sous la direction de Balakirev, cherchaient à suivre l'exemple de Glinka dans la formation d'une école spécifiquement russe de musique.}

Alexandre Borodine (1833-1897)
Mily Balakirev (1837-1910)
Modeste Moussorgski (1839-1881)
Nikolaï Rimski-Korsakov (1844-1908)
César Cui (1853-1918)

Frankfurt Group (v. 1895-v. 1900)

{Groupe de jeunes musiciens anglais (ou de langue anglaise) ayant étudié la composition au Conservatoire Hoch de Francfort avec Iwan Knorr (1853-1916).}

Cyril Scott (1879-1970)
Norman O'Neill (1875-1934)
Roger Quilter (1877-1953)
Balfour Gardiner (1877-1950)
Percy Grainger (1882-1961)

Réseau Busoni (v. 1900-)

{Appellation proposée par Marc-André Roberge dans « The Busoni Network and the Art of Creative Transcription » (fichier PDF avec corrections par l'auteur), Canadian University Music Review, no 11/1 (1991) : 68-88, DOI (sans corrections), pour désigner un groupe de compositeurs et d'interprètes, principalement des pianistes possédant des moyens hors du commun, qui portent un grand intérêt aux avenues moins explorées du répertoire ainsi qu'à la transcription. Ils peuvent être reliés d'une façon ou d'une autre à Ferruccio Busoni par des moyens comme : études avec Busoni ou un de ses disciples, exécutions ou enregistrements d'œuvres, rédaction de textes, transcriptions et éditions d'œuvres, composition d'hommages et utilisation de références dans des œuvres. Kaikhosru Shapurji Sorabji constitue en outre un pôle d'attraction important. Les membres du réseau partagent les mêmes affinités et favorisent des œuvres longues et complexes qui sont rarement jouées. La liste comprend quelques compositeurs antérieurs à Busoni puisqu'ils constituent la source dont découle la musique des membres du réseau. On pourrait ajouter d'autres noms en incluant d'autres compositeurs, musicologues et interprètes qui s'intéressent de manière marquée à plusieurs des compositeurs mentionnés plus bas.}

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Franz Liszt (1811-1886)
Charles Valentin Alkan (1813-1888)
Ferruccio Busoni (1866-1924)
Leopold Godowsky (1870-1938)
Egon Petri (1881-1962)
Percy Grainger (1882-1961)
Bernard van Dieren (1887-1936)
Kaikhosru Shapurji Sorabji (1892-1988)
Gunnar Johansen (1906-1991)
Ronald Stevenson (1928-2015)
Larry Sitsky (né en 1934)
John Ogdon (1937-1989)
Yonty Solomon (1937-2008)
Geoffrey Douglas Madge (né en 1941)
Alistair Hinton (né en 1950)
Michael Habermann (né en 1950)
Kevin Bowyer (né en 1961)
Marc-André Hamelin (né en 1961)

(Deuxième) École de Vienne (v. 1904-1938)

{Expression longtemps utilisée pour faire uniquement référence à Schoenberg et à ses deux principaux élèves (Webern, Berg); aujourd'hui généralement étendue aux élèves de Schoenberg avant la Première Guerre mondiale et à certains compositeurs et autre membres de leur entourage. La liste des membres les plus importants du cercle de Schoenberg ci-dessous n'a aucun caractère officiel. Appellation parfois utilisée à l'époque : Jung Wiener Schule.}

Alexander Zemlinsky (1871-1942)
Arnold Schoenberg (1874-1951)
Franz Schreker (1878-1934)
Heinrich Jalowetz (1882-1946)
Anton Webern (1883-1945)
Karl Horwitz (1884-1925)
Alban Berg (1885-1935)
Erwin Stein (1885-1958)
Egon Wellesz (1885-1974)
Eduard Steuermann (1892-1964)
Fritz Heinrich Klein (1892-1977)
Max Deutsch (1892-1982)
Josef Rufer (1893-1985)
Paul Amadeus Pisk (1893-1990)
Rudolf Kolisch (1896-1978)
Erwin Ratz (1898-1973)
Felix Greissle (1899-1982)

Młoda Polska v muzyce (v. 1905) [Jeune Pologne en musique]

{Groupe qui visait une renaissance d'un idiome national à l'intérieur des formes et de l'harmonie contemporaines; a formé son nom par analogie avec un mouvement qui existait depuis la fin du XIXe siècle en arts plastiques et en littérature. Les membres ont fondé en 1905 la Spółka Nakłodowa Młodych Kompozytorów Polskich [Société des jeunes compositeurs polonais].}

Mieczysław Karłowicz (1876-1909)
Apolinary Szeluto (1884-1966)
Grzegorz Fitelberg (1879-1953)
Karol Szymanowski (1882-1937)
Ludomir Różycki (1884-1953)

Futurisme (fondé en 1909)

{Mouvement littéraire et artistique mettant en valeur l'ère de la machine, de la vitesse et de l'industrie et le caractère dynamique de la vie moderne.}

Filippo Tommaso Marinetti (1876-1942)
Francisco Balilla Pratella (1880-1955)
Luigi Russolo (1885-1947)

Generazione dell'80 (v. 1904) [Génération des années [18]80 (ottanta)]

{Groupe de compositeurs rassemblés par le musicologue Fausto Torrefranca (1883-1955), qui considérait que l'opéra avait fait son temps et qu'un risorgimento (renaissance, résurrection) devait être amené en retournant à l'esprit et au style des grands maîtres de la musique instrumentale du passé, comme Frescobaldi, Vivaldi et Corelli.}

Ottorino Respighi (1879-1936)
Ildebrando Pizzetti (1880-1968)
Gian Francesco Malipiero (1882-1973)
Alfredo Casella (1883-1947)

Futuristes russes (v. 1912-fin des années 1920)

{Compositeurs russes progressistes liés aux cercles futuristes. L'orthographe est celle utilisée dans le New Grove.}

Mikhail Matyushin (1864-1933)
Arseny Mikhaylovich Avraamov (1866-1944)
Nikolay Andreyevich Roslavets (1881-1944)
Arthur Vincent Lourié (1891-1966)
Aleksandr Mosolov [Alexandre Mossolov] (1900-1973)
Yuly Serhiyovych Meytus (1903-1997)

Les Nouveaux Jeunes (1917-20?)

{Groupe formé en 1917 à l'instigation d'Érik Satie; sont devenus les « Six ».}

Alexis Roland-Manuel (1891-1966)
Arthur Honegger (1892-1955)
Germaine Tailleferre (1892-1983)
Francis Poulenc (1899-1963)
Georges Auric (1899-1983)

Les Six (1920-1923)

{Nom donné par le critique Henri Collet dans un article intitulé « Les cinq russes, les six français et M. Satie », publié dans la revue Comœdia en 1920. Leur porte-parole était Jean Cocteau (1889-1963) et leur manifeste son livre Le coq et l'arlequin : Notes autour de la musique (1918). Étaient anti-Wagner, anti-Debussy, anti-Fauré, anti-d'Indy et cultivaient un style léger, populaire, proche du music-hall et du café, de même que le jazz. Honegger, Tailleferre, Poulenc et Auric donnaient des concerts ensemble depuis 1917, mais le groupe a perdu toute cohésion après quelques années.}

Louis Durey (1888-1979)
Arthur Honegger (1892-1955)
Darius Milhaud (1892-1974)
Germaine Tailleferre (1892-1983)
Francis Poulenc (1899-1963)
Georges Auric (1899-1983)

École d'Arcueil (1923-1925)

{Groupe d'élèves de composition de Charles Kœchlin nommé d'après le faubourg de Paris où a longtemps vécu Érik Satie; recherchait la simplicité et voulait créer une musique sans prétention et non académique.}

Henri Cliquet-Pleyel (1894-1963)
Roger Désormière (1898-1963)
Henri Sauguet (1901-1989)
Maxime Jacob (1906-1977)

La Jeune France (1936-?)

{Groupe de compositeurs rassemblés par Yves Baudrier; désirait faire la promotion d'œuvres « jeunes, aussi éloignées d'un poncif académique que d'un poncif révolutionnaire ».}

André Jolivet (1905-1974)
Yves Baudrier (1906-1988)
(Jean-Yves) Daniel-Lesur (1908-2002)
Olivier Messiaen (1908-1992)

New York School (v. 1947-1963)

{Groupe d'artistes (peintres, sculpteurs, danseurs, compositeurs, poètes et critiques) basés à New York dans les années 1950; les artistes (p. ex. Jackson Pollock, Willem De Kooning, Franz Kline, Robert Motherwell et Mark Rothko) ont développé le style appelé « expressionnisme abstrait ». Les musiciens partageaient les valeurs de ces artistes et ont établi des liens avec eux.}

Earle Brown (1926-2002)
John Cage (1912-1992)
Morton Feldman (1926-1987)
David Tudor (1926-1996)
Christian Wolff (né en 1934)
Edgard Varèse (1883-1965)
Stefan Wolpe (1902-1972)

Association française des musiciens progressistes (1949-?)

{Association fondée dans le but de faire la promotion du « réalisme socialiste » en musique.}

Charles Kœchlin (1867-1950)
Louis Durey (1888-1979)
Jean Wiéner (1896-1982)
Roger Désormière (1898-1963)
Serge Nigg (né en 1924)

Manchester School (années 1950)

{Appellation désignant un groupe de musiciens anglais ayant étudié au Royal Manchester College of Music et à la Manchester University pendant les années 1950. Les trois compositeurs (Goehr, Birtwistle et Davies) ont étudié avec Richard Hall. Avec le violoncelliste John Dow, ils ont formé en 1953 le groupe New Music Manchester.}

Alexander Goehr (né en 1932)
Harrison Birtwistle (né en 1934)
Peter Maxwell Davies (1934-2016)
Elgar Howarth (né en 1935)
John Ogdon (1937-1989)

École de Darmstadt (1957-1961)

{Terme utilisé en 1957 par Luigi Nono dans une conférence donnée pendant les Internationale Ferienkurse für Neue Musik de Darmstadt et intitulée « Die Entwicklung der Reihentechnik », dans laquelle il exposait les techniques de sérialisme intégral utilisées dans certaines œuvres des compositeurs mentionnés plus bas.}

Bruno Maderna (1920-1973)
Luigi Nono (1924-1990)
Karlheinz Stockhausen (1928-2007)
Pierre Boulez (1925-2016)

Accueil | À propos du site | Pages essentielles | Bibliographie | Aide
Plan du site | Liste alphabétique des fichiers | Modifications récentes et nouvelles
Commentaires | Au sujet de l'auteur

Prix pour la promotion d'une langue de qualité dans l'enseignement collégial et universitaire
Gala des Mérites du français 2003 de l'Office québécois de la langue française

Le GDRM décline toute responsabilité quant à la validité et à la pérennité des liens Internet fournis
ainsi qu’à l’exactitude et au caractère des données qu'ils renferment.

Date de dernière modification : 2019-09-09
© Marc-André Roberge 2019
Guide des difficultés de rédaction en musique (GDRM)
Faculté de musique, Université Laval, Québec