Accueil
À propos du site
Liste des sujets
Pages essentielles
Bibliographie
Aide
Commentaires
{forme correcte} Forme correcte
{forme fautive} Forme fautive
{exemple} Exemple

Guides > Identification de fragments

La présente page constitue un guide de préparation aux épreuves d'identification de fragments musicaux dans le cadre d'examens de synthèse du doctorat en musicologie, où il s'agit de déterminer l'époque, le style, la forme, les caractéristiques techniques importantes et, si possible, le compositeur. Elle se divise en deux grandes sections :

Les rubriques de chacune des sections répertorient diverses composantes d'une partition ou d'une œuvre populaire ainsi que des exemples d'éléments techniques et stylistiques pouvant amener à une identification éclairée. Le tout pourra aider à développer le réflexe de voir ou d'entendre certains éléments précis d'un texte musical ou d'un enregistrement et de les placer dans le bon contexte. Chacun pourra ajouter des éléments en fonction des œuvres étudiées.

L'ouvrage suivant pourra être très utile pour montrer les défis et les écueils qui caractérisent l'activité d'identification dans le domaine de la musique de tradition savante : Claude Abromont, Petit précis du commentaire d'écoute (Paris : Fayard, 2010), 188 p. Les pages 136-139 fournissent sous forme de listes de nombreux éléments pouvant orienter la réflexion.

La section sur la musique populaire a été gracieusement offerte au GDRM à l'automne 2012 par Luc Bellemare (Ph. D., musicologie, Université Laval, 2012).

Musique de tradition savante

Typographie

Clés : clé de fa inversée = partition anglaise; clé de do élégante des Éditions Durand; fusion d'une clé de sol et d'une clé de do = certaines partitions italiennes

Utilisation de lettrines (Moyen Âge et Renaissance)

Initiales au bas de chaque page, seules ou précédant le numéro de plaque, surtout dans les éditions complètes (F.S. = Franz Schubert)

Dimensions de la page : partition miniature, édition complète

Notice de réservation des droits (copyright)

Numérotation des mesures (partition plutôt récente ou édition monumentale)

Caractère utilisé, tant pour le texte musical (poinçons propres à un éditeur, p. ex. Durand, Peters) que littéraire (allure ancienne ou moderne)

Calligraphie facilement identifiable (John Cage, George Crumb)

Signes particuliers à certains compositeurs (Haupt- et Nebenstimme chez Schoenberg et Berg)

Particularités de présentation (chansons maniéristes de la fin du XIVe siècle, compositeurs du XXe siècle)

Disposition de la page

Présence d'instructions au début de l'œuvre (vérifier la langue)

Partition, livre de chœur, parties séparées

Nombre de parties instrumentales et façon de les grouper au moyen d'accolades (piano, orgue, quatuor à cordes)

Nombre de portées pour les instruments à clavier

Identification des parties vocales

Nombre et disposition des clés (clé de sol octaviante?)

Armature (à partir du XVIIe siècle) complète, incomplète (p. ex. deux bémols en do mineur) ou inhabituelle pour une époque

Instruments utilisés (présence ou absence de certains instruments : clarinette, trombone, percussion)

Registre des instruments à clavier (allongement vers l'aigu et vers le grave)

Division de l'ensemble instrumental en groupes séparés (cori spezzati)

Présence de registrations (orgue)

Présence de silences au début d'une œuvre pour clavier (nombre de voix)

Texte

Langue (latin, langue vernaculaire), signes diacritiques

Textes sacrés, incluant les textes bibliques et les textes liturgiques (messe, vêpres, litanies, etc.); texte dramatique (références à des sentiments tels que amour, fidélité, fraternité, haine, jalousie)

Présence de noms propres (personnages bibliques, légendaires, mythologiques)

Utilisation simultanée de plus d'un texte, de textes de langues différentes

Utilisation de particularités comme des onomatopées, des exclamations

Délimitation des phrases d'un poème (souvent délimitées par une majuscule dans les poèmes)

Mise en musique (syllabique, neumatique, mélismatique)

Répétition de phrases

Utilisation du Sprechgesang ou de techniques vocales peu usitées

Notation

Notation carrée, blanche, noire

Coloration

Tablature (luth, clavier)

Signes propres à certains instruments (violon : tiré, poussé; cuivres : sons bouchés)

Signes non traditionnels

Partition graphique

Rythme

Transcription d'un rythme non mesuré (notes sans hampes)

Modes rythmiques

Utilisation de ligatures

Regroupement de plusieurs mesures en une seule

Mensurstriche

Mesures à trois rondes (Renaissance)

Chiffres indicateurs de mesure

Motifs rythmiques traditionnels (habanera, pastorale, polonaise, sicilienne, etc.)

Mesure binaire ou ternaire; mesures traditionnelles des danses baroques

Hémiole

Rythmes pointés (musique baroque française)

Syncopes, déplacement des accents

Valeurs irrationnelles (5 pour 4, 4 contre 3, 3 contre 2, etc.)

Changements fréquents de mesure

Rythmes non rétrogradables ou avec ajout du point (Messiaen)

Mélodie

Ambitus

Type de mouvement utilisé (conjoint, disjoint)

Ampleur des sauts

Sommet (bien délimité?)

Type vocal ou instrumental

Variété (rareté ou abondance des notes répétées)

Harmonie

Présence d'altérations en petits caractères, ajoutées par un éditeur (musica ficta)

Présence ou absence d'un accord de trois sons à la fin des sections (avant/après 1500)

Rapport entre l'époque et le nombre de tierces superposées dans les accords (septième, neuvième, onzième)

Rythme harmonique

Présence de pédales ou d'ostinatos (à la basse? dans une autre partie?)

Modulations (conventionnelles? audacieuses?)

Accords parallèles

Absence de résolution ou résolution non traditionnelle

Cadences

Modale, tonale

Landini, double sensible, avec saut d'octave au contratenor

Type de cadence caractéristique d'une harmonie non fonctionnelle

Techniques compositionnelles

Échange de voix

Fauxbourdon, English discant

Cantus firmus

Imitation (par paires, systématique)

Canon (nombre de parties, intervalle, distance; transformation du sujet : inversion, rétrograde, rétrograde inversé, augmentation, diminution)

Fugato, fugue (nombre de parties, type de sujet, présence d'un contresujet, strette)

Utilisation d'une mélodie connue (Dies irae, L'homme armé, In nomine)

Fausses relations (musique anglaise)

Présence de courts motifs répétés

Transformation des thèmes

Division en sections

Division en sections grâce aux éléments suivants : texte, tempo, texture, présence de doubles barres ou de ritournelles, indications « dal segno » (da capo)

Présence de barres de reprise (forme sonate, menuet, scherzo)

Refrain

Isorythmie

Basse harmonique (romanesca, ruggiero)

Air strophique

Passacaille (sujet diatonique, chromatique), chaconne

Ostinato

Organisation des hauteurs

Tonalité naissante, fonctionnelle, non fonctionnelle, élargie

Modalité, néomodalité

Modes à transpositions limitées; gammes par tons, pentatonique, octotonique, tzigane

Limitation à un échantillon de hauteurs

Pandiatonisme

Polytonalité

Atonalité

Dodécaphonisme

Sérialisme

Indications de tempo et de dynamique

Présence ou absence d'indications

Écart entre le minimum et le maximum (dynamique)

Fréquence des indications

Langue des indications (italien ou langue du compositeur)

Texture

Écriture monodique, homophonique, polyphonique

Style cantilène

Basse continue (présence de chiffrage)

Doublure de certaines parties

Densité de l'écriture

ŒŒuvre écrite à l'origine pour piano ou réduction?

Freistimmigkeit

Vollgriffigkeit

Pointillisme

Klangfarbenmelodie

Style idiomatique

Présence d'ornements

Basse d'Alberti

Effets typiques d'une période (p. ex. fusée de Mannheim, rouleau à vapeur)

Virtuosité

Figurations ou effets propres à certains instruments (acciaccature, blind octaves, effets à trois mains, clusters; sons harmoniques, pizzicatos « Bartók »)

Musique populaire

Styles musicaux

Fanfare et marches militaires (John Philip Sousa)

Ragtime

Tin Pan Alley

Jazz, Nouvelle-Orléans

Jazz, Swing et Big Bands

Crooning

Blues, Rhythm and Blues

Country-western, Hillbilly, Nashville Sound

Schlock rock

Rock and roll, rockabilly — Pratiques identifiables de la Nouvelle-Orléans, de Chicago, de Memphis, de New York, de Los Angeles

Groupes vocaux de Doo Wop

Surf californien

Girl Groups

Soul (étiquettes Motown et Stax)

Funk

Rock psychédélique

Contre-culture et rock américain

Rock britannique (première invasion)

Folk, folk-rock

Country rock, Southern rock

Rock progressif

Soft rock

Hard Rock

Glam rock, glitter rock

Disco

Punk, punk-rock californien

New Wave britannique et irlandaise (deuxième invasion)

Pop américaine, pop du Canada anglais

Reggae

Country contemporain de grande diffusion (mainstream)

Rock alternatif, grunge, rock gothique

Heavy metal, metal

Hip-hop et rap - Pratiques identifiables de la côte est (East Coast), de la côte ouest (West Coast), de Détroit, d'Atlanta

Urban Music, R'n'B contemporain, Ragga Dancehall

Électro, Techno, House, Dance, Trip Hop, Dub, Ambient, Jungle, Breakbeat

Musiques du monde (World Beat)

Instrumentation

Nombre et identification des strates instrumentales de l'enregistrement

Présence ou absence de certains instruments :

Techniques particulières de jeu instrumental

Forme

Chanson avec ou sans refrain

Un seul couplet ou deux couplets différenciés

Présence d'une rampe vers le refrain

Introduction et transition instrumentale

Solo instrumental

Facilement identifiable :

Paroles

Morceau instrumental

Langues française, anglaise ou autres langues (une seule langue)

Juxtaposition de langues

Type de narrateur

Type de vocabulaire employé

Mots-clés relatifs à une ville, à une figure mythologique ou une personnalité célèbre, à la technologie

Codes extrêmement variables de la séduction hétérosexuelle (pop, soul, rock and roll, gangsta rap, etc.)

Dialogue avec l'échantillonnage (p. ex. citation de James Brown dans le rap de type old school)

Mélodie

Présence ou absence d'un refrain accrocheur

Riff instrumental récurrent

Harmonie

Formules facilement identifiables (anatole [I-VI-II-V], blues, modalité)

Formules punk en accords de quintes (power chords)

Présence ou absence de voix harmonisées (Doo Wop, country, punk-rock)

Harmonies complexes (neuvièmes, treizièmes)

Stabilité autour d'un (ou deux) accord(s), avec variations des timbres

Rythme

Éléments reconnaissables

Réalisation

Monophonique, stéréophonique ou ambiophonique (surround)

Spatialisation

Timbre

Chanson originale ou version

Reprise d'une chanson connue

Accueil | À propos du site | Pages essentielles | Bibliographie | Aide
Plan du site | Liste alphabétique des fichiers | Modifications récentes et nouvelles
Commentaires | Au sujet de l'auteur

Prix pour la promotion d'une langue de qualité dans l'enseignement collégial et universitaire
Gala des Mérites du français 2003 de l'Office québécois de la langue française

Le GDRM décline toute responsabilité quant à la validité et à la pérennité des liens Internet fournis
ainsi qu’à l’exactitude et au caractère des données qu'ils renferment.

Date de dernière modification : 2019-09-09
© Marc-André Roberge 2019
Guide des difficultés de rédaction en musique (GDRM)
Faculté de musique, Université Laval, Québec