• Forme correcte 
  • Forme fautive   
  • Exemple            
Guide des difficultés de rédaction en musique (GDRM)

Recherche et documentation > Recherche en bibliothèque

La présente page fournit des moyens permettant de mieux travailler dans les bibliothèques, plus particulièrement les archives ou départements de livres anciens et rares, et ce, surtout lors d'un voyage à l'étranger. Elle suggère des façons de réduire les nombreuses frustrations résultant des différences de conditions économiques et de traditions qui peuvent ralentir un travail devant s'effectuer dans un temps limité dans un environnement nouveau.

On pourra aussi lire les chapitres « Preliminaries before Visiting an Archive » et « Archival Etiquette » dans A Handbook to Twentieth-Century Musical Sketches, sous la dir. de Patricia Hall et Friedemann Sallis (Cambridge : Cambridge University Press, 2004 [édition avec couverture souple, 2011), 17-31, 32-42.

La British Library a mis en ligne une série de courtes vidéos montrant comment manipuler divers types de documents fragiles.

Voir aussi Jody Butterworth, Andrew Pearson, Patrick Sutherland et Adam Farquhar, Remote Capture: Digitising Documentary Heritage in Challenging Locations, Open Field Guides Series, vol. 1 (Cambridge : OpenBook Publishers, 2018), 181 p.

Autres vidéos utiles

Museums Australia (Victoria)

FROGBEAR Project (From the Ground Up: Buddhism and East Asian Religions, University of British Columbia)

Étapes préliminaires

Prise de contact : Contactez les bibliothécaires des départments dont vous voulez utiliser les collections pour vous assurer que la chose est possible. Faites-vous confirmer que les documents voulus seront accessibles (autrement dit qu'ils n'ont pas été perdus ou volés ou qu'ils n'ont pas été retirés temporairement pour réparation), qu'il vous sera possible d'effectuer vos recherches au moment choisi et de disposer d'une place (prenez garde aux périodes de fermeture pour congés ou travaux). Vérifiez aussi si vous pouvez utiliser un ordinateur portable (moins pertinent qu'à une certaine époque) et photographier des documents (il pourrait y avoir des restrictions).

Contexte de la requête : Quelle que soit la personne à laquelle vous vous adressez (bibliothécaire, chercheur, etc.), fournissez toujours un contexte susceptible d'établir un climat de confiance. Présentez-vous brièvement (affiliation, degré universitaire), précisez la raison pour laquelle vous vous adressez à cette personne, identifiez la personne qui l'a recommandée, indiquez le type de travail que vous effectuez (mémoire, thèse, article, livre, disque, film, etc.), fournissez des renseignements précis et détaillés qui permettront au correspondant de bien cerner la question.

Préparation d'une documentation de base : Imprimez et classez toute la documentation pouvant vous être utile. Assurez-vous d'avoir sur votre clé USB ou votre disque dur tous les fichiers requis. Si vous avez accès à un serveur ou à un espace sur un service infonuagique, faites-y une copie de sécurité dans un répertoire protégé par un mot de passe ou portant un nom que personne ne pourra deviner de manière à éviter un accès non autorisé.

http://www.monserveur.ca/mon nom/j2c4m6/

Lettre d'introduction : Obtenez une lettre d'introduction de la part de la direction de votre faculté ou de votre employeur expliquant les raisons de votre séjour de recherche et attestant de votre sérieux. Ce document peut être exigé avant de vous remettre une carte d'accès.

Description des collections et règles : Consultez les pages portant sur les collections et les règles relatives à leur utilisation sur les sites Web des bibliothèques.

Carte SIM : Planifiez à l'avance où et comment vous ferez l'achat d'une carte SIM locale de manière à éviter de perdre un temps précieux.

Documents et fournitures

Sur place

Identification : Identifiez votre porte-documents et vos cahiers de notes avec vos coordonnées de contact et celles de votre lieu de résidence en voyage en indiquant les dates de séjour. Prenez aussi quelques cartes professionnelles de l'hôtel à la réception, ce qui pourrait être utile pour vous retracer en cas de perte. Fournissez si possible les coordonnées d'un résidant pouvant prendre des messages.

Carte d'identité : Allouez du temps pour la préparation d'une carte d'identité à moins qu'il n'ait été possible de la demander à l'avance sur le site de la bibliothèque. Faites cette démarche le plus tôt possible, car elle peut être essentielle pour donner accès aux salles de lecture.

Vestiaire : Prévoyez qu'il vous faudra souvent laisser vos effets personnels dans un casier de vestiaire à l'entrée et n'apporter dans la salle de lecture que vos cahiers de notes et votre écritoire.

Photocopie et photographies : Procurez-vous au besoin une carte de photocopie le plus tôt possible. Si la photocopie en libre-service est possible et qu'il est impossible d'obtenir une carte (qui pourrait être réservés aux citoyens du pays ou aux étudiants inscrits à l'université), passez à la banque avant d'aller à la bibliothèque pour obtenir des rouleaux de pièces de monnaie si les appareils acceptent encore ce mode de paiement et assurez-vous toujours d'en avoir une quantité suffisante pour la journée, car les banques seront peut-être fermées lorsque vous serez à sec. N'hésitez pas à prendre autant de photos que nécessaire des documents consultés (incluant les pages de titre et de réservation des droits).

Contraintes : Le travail dans les bibliothèques européennes est souvent soumis à plus de contraintes que dans les bibliothèques de l'Amérique du Nord. De plus, les règles concernant la photocopie peuvent être très strictes, parfois à un point tel qu'il faut consacrer de longues heures à la transcription (à moins de photographier ou de numériser les documents dont on a besoin). En règle générale, le travail dans les bibliothèques universitaires est plus facile que dans les bibliothèques nationales ou publiques, et pose moins de contraintes. Les chercheurs européens peuvent être surpris de la facilité avec laquelle il est habituellement possible de photocopier en Amérique du Nord.

Manipulation des documents : Attendez-vous dans certains endroits à devoir porter des gants de coton pour travailler avec des manuscrits (ce qui rend le travail pénible, voire douloureux) et à utiliser des plateaux matelassés servant à contenir des documents non reliés de même que des chaînettes de plastique ou des pinces transparentes pour assujettir les pages ou encore des supports inclinés en mousse pour soutenir les reliures fragiles. Voir à cet effet les vidéos de la British Library citées en introduction.

Copies de sécurité : Postez-vous périodiquement à la maison ou au bureau des photocopies de sécurité (ou des numérisations au format PDF) de vos notes de recherche si vous ne pouvez pas travailler avec un ordinateur. Vous pouvez aussi vous envoyer vos fichiers par courrier électronique ou les téléverser sur un serveur ou un espace sur un service infonuagique. Si possible, utilisez un mot de passe pour protéger l'accès à vos fichiers. Faites des copies de sécurité de vos fichiers sur une clé USB et conservez-la à part de votre ordinateur.

Accueil | À propos du site | Pages essentielles | Bibliographie
Aide | Plan du site | Liste alphabétique des noms de fichiers
Modifications récentes et nouvelles | Commentaires | Au sujet de l'auteur

Prix pour la promotion d'une langue de qualité dans l'enseignement collégial et universitaire
Gala des Mérites du français 2003 de l'Office québécois de la langue française

Le GDRM décline toute responsabilité quant à la validité et à la pérennité des liens Internet fournis
ainsi qu’à l'exactitude et au caractère des données qu'ils renferment.

Date de dernière modification : 2021-02-18
© Marc-André Roberge 2021
Guide des difficultés de rédaction en musique (GDRM)
Faculté de musique, Université Laval, Québec