Accueil
À propos du site
Liste des sujets
Pages essentielles
Bibliographie
Aide
Commentaires
{forme correcte} Forme correcte
{forme fautive} Forme fautive
{exemple} Exemple

Noms de collectivités, d'organismes, de pays, de publications, etc. > Origine nationale, gentilés et particularismes

Les impératifs reliés à la rectitude politique obligent aujourd'hui à beaucoup de prudence dans les références à la nationalité des personnes. Il est tout aussi important de ne pas commettre d'erreurs résultant d'une connaissance insuffisante des données géographiques, politiques, historiques et culturelles; la consultation de sources spécialisées est très utile à cet égard. On trouvera plus bas quelques suggestions utiles lorsqu'on veut éviter de heurter la susceptibilité des lecteurs et des auditeurs.

Origine nationale

Comme le XXe siècle a été témoin de l'émigration d'un grand nombre d'artistes et de créateurs, il convient d'utiliser l'expression correspondant à la nationalité des personnes dont on parle : compositeur italo-allemand, pianiste américaine d'origine polonaise, violoniste polonais d'origine ukrainienne, etc.

Bien qu'il soit correct, et souvent utile, de fournir la nationalité d'une personne avant son nom, auquel cas le mot prend une majuscule, il peut être plus élégant d'indiquer comment elle se distingue, suivi de l'adjectif qui précise son origine, lequel s'écrit avec une minuscule :

{forme correcte} On joue souvent les symphonies du compositeur autrichien Gustav Mahler.
{forme fautive} On joue souvent les symphonies de l'Autrichien Gustav Mahler.

Allemand, germanique

On peut utiliser l'adjectif germanique pour parler de la musique dans les pays germaniques ou des pays de langue allemande ou germanophones (Allemagne, Autriche, Suisse) ou encore de la culture germanique, mais on ne peut pas décrire un compositeur de l'un ou l'autre de ces pays comme un {forme fautive} compositeur germanique. Il est préférable de parler d'un {forme correcte} compositeur allemand ou d'un violoncelliste autrichien.

De même, on évitera de parler de {forme fautive} facteurs d'origine française, anglaise et germanique, puisque le troisième adjectif ne se rapporte pas comme les deux premiers à des pays. Il serait mieux de parler de {forme correcte} facteurs d'origine française, anglaise et austro-allemande (ou encore allemande, si seuls ceux-là sont visés).

Anglo-saxon, britannique

Anglo-saxon : Le sens premier du mot anglo-saxon désigne les peuples germaniques qui se sont établis en Bretagne avant la conquête normande; le deuxième sens fait référence aux peuples de civilisation britannique. On pourra malgré cela préférer parler d'un {forme correcte} compositeur de langue anglaise ou anglophone plutôt que d'un {forme fautive} compositeur anglo-saxon, expression qui pourrait avoir un sens péjoratif.

Britannique : Le mot britannique désigne ce qui se rapporte à la Grande-Bretagne et à l'Irlande ou au Royaume-Uni. Parler d'un {forme fautive} compositeur britannique n'est pas incorrect mais à tout le moins vague, puisqu'on peut ainsi désigner ainsi tant un compositeur anglais, écossais, gallois qu'irlandais.

Canadien, canadien-français, québécois

De nombreux compositeurs ou artistes du Québec pourraient ne pas aimer être appelés Canadiens ou encore Canadiens-français, cette dernière expression étant considérée comme vieillie.

Europe centrale, Europe de l'Est

Il est préférable de parler d'Europe centrale pour faire référence à la Hongrie, à la Pologne, à la République tchèque, à la Slovaquie et à la Slovénie. L'appellation Europe de l'Est a longtemps servi à désigner les états communistes ou les pays soumis à l'influence soviétique.

Hébreu, israélien, israélite, juif, sémite

Hébreu, hébraïque : Relatif aux Hébreux, c'est-à-dire aux membres ou descendants du peuple sémite du Moyen-Orient dont l'histoire est relatée dans la Bible.

Israélien : Qui se rapporte à l'État d'Israël. Un compositeur comme Paul Ben-Haim, qui a vécu en Israël, était donc un compositeur israélien.

Israélite : Désigne une personne qui appartient à la communauté ou à la religion juive. Certains utilisent israélite lorsque le mot juif pourrait être perçu de manière négative, mais on ne dira généralement pas que Arnold Schoenberg et Kurt Weill étaient des {forme fautive} compositeurs israélites.

Juif : Relatif à la communauté des juifs anciens ou actuels; le mot s'écrit avec une majuscule pour décrire quelqu'un qui appartient au peuple juif ({exemple} un Juif polonais) et avec une minuscule pour décrire une personne de religion juive ({exemple} un juif non pratiquant); Felix Mendelssohn et Giacomo Meyerbeer étaient des compositeurs juifs, et non des {forme fautive} compositeurs israéliens.

Sémite : Relatif aux peuples provenant d'un groupe ethnique originaire d'Asie occidentale et parlant des langues apparentées.

Russe, soviétique

Russe : Le mot russe signifie provenant de Russie et, par extension, de l'ex-URSS (Union des républiques socialistes soviétiques). Si l'indication précise de nationalité n'est pas essentielle, il est possible de parler d'une façon générique d'un compositeur russe pour décrire une personne qui a exercé son activité sur le territoire de l'Union soviétique.

Soviétique : Le mot soviétique fait référence à ce qui est relatif à l'ex-URSS, née de la Révolution de 1917 et dissoute en 1991. Si le mot convient pour décrire un administrateur ou un partisan du régime politique, il est préférable de désigner les compositeurs ou artistes par leur nationalité. On parlera donc d'un compositeur estonien, géorgien, letton, lithuanien, russe, ukrainien, etc. Dmitri Chostakovitch était donc un compositeur russe et non soviétique.

Scandinave

Le mot Scandinavie désigne le Danemark, la Norvège et la Suède, et inclut parfois la Finlande et l'Islande. C'est plutôt le terme pays nordiques qui désigne ces pays ainsi que les territoires qui y sont associés. On parlera idéalement d'un {forme correcte} compositeur norvégien plutôt que d'un {forme fautive} compositeur scandinave.

Accueil | À propos du site | Pages essentielles | Bibliographie | Aide
Plan du site | Liste alphabétique des fichiers | Modifications récentes et nouvelles
Commentaires | Au sujet de l'auteur

Prix pour la promotion d'une langue de qualité dans l'enseignement collégial et universitaire
Gala des Mérites du français 2003 de l'Office québécois de la langue française

Le GDRM décline toute responsabilité quant à la validité et à la pérennité des liens Internet fournis
ainsi qu’à l’exactitude et au caractère des données qu'ils renferment.

Date de dernière modification : 2019-08-25
© Marc-André Roberge 2019
Guide des difficultés de rédaction en musique (GDRM)
Faculté de musique, Université Laval, Québec